•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de vaccination installé à l'Université Laval

De nombreux étudiants de l'Université Laval se déplacent en autobus pour venir sur le campus

Le pavillon Alphonse-Desjardins est situé à quelques pas de la station d'autobus de l'Université Laval.

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

L'Université Laval accueillera une clinique de vaccination massive contre la COVID-19 d'ici la mi-mars.

La clinique sera installée dans l'espace central au rez-de-chaussée du pavillon Alphonse-Desjardins. Il s'agit du même endroit où avait eu lieu une campagne de vaccination contre la grippe H1N1, en 2009 et 2010.

Le centre de l'Université Laval, actuellement en construction, pourra accueillir 14 000 personnes par semaine.

Il s'ajoute à celui d'ExpoCité, qui aura une capacité de 26 000 personnes par semaine.

Le début de la vaccination de la population débutera le 10 mars à ExpoCité. À cette occasion, 500 personnes âgées de 85 ans et plus et leur proche aidant seront vaccinés.

Depuis l'ouverture des réservations, 26 000 personnes ont déjà pris rendez-vous selon le CIUSSS, dont 22 000 à Québec. On a atteint notre objectif largement, explique Patricia McKinnon, directrice de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Le CIUSSS est toujours à la recherche d'un troisième centre pour une clinique de vaccination massive. On recherche une superficie de 1200 mètres carrés minimalement [...] avec un stationnement, indique Mme McKinnon, pour respecter la distanciation physique.

Les autorités souhaitent installer ce troisième centre dans la couronne nord de Québec.

Vaccination de proximité

Le CISSS confirme également que des centres de vaccination mobiles seront ouverts à partir de la mi-mars pour desservir la périphérie de la Capitale-Nationale.

Les secteurs de Baie-Sainte-Catherine, L'Isle-aux-Coudres, Saint-Marc-des-Carrières, Shannon et Tewksberry auront des cliniques mobiles, notamment.

On a bien entendu la voix des gens des régions qui veulent de la vaccination de proximité. Tout ça, dans le souci que nos personnes âgées, qui ont souvent moins accès aux transports, peuvent avoir accès à de la vaccination de proximité, indiquer Mme Mckinnon.

Ces cliniques seront ouvertes temporairement dans des locaux désignés par les MRC. Des plages horaires seront ouvertes dans les prochains jours.

Étudiants et retraités recherchés

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale indique avoir besoin de plus de 1000 employés pour réussir sa campagne de vaccination.

Mercredi, il a fait appel aux étudiants, aux travailleurs occasionnels et aux retraités à venir contribuer à la campagne.

Vous n'avez pas besoin d'avoir une formation en santé pour pouvoir participer à cet évènement. On a besoin d'agents administratifs ou juste [des gens pour] faire la circulation. On a besoin de gens, a lancé Patricia Mckinnon

41 nouveaux cas dans la grande région de Québec

Par ailleurs, le plus récent bilan de la santé publique fait état mercredi de 32 nouveaux cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale et neuf en Chaudière-Appalaches, pour un total de 41.

La Capitale-Nationale n'a connu qu'une seule journée au-dessus des 40 nouveaux cas depuis le 12 février. Deux nouveaux décès s'ajoutent au bilan, mercredi.

Plus au sud, Chaudière-Appalaches ne compte aucun nouveau décès, mercredi. De plus, 943 personnes ont reçu une dose du vaccin dans cette région.

Avec des informations de Guylaine Bussière

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !