•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un allégement fiscal disponible aux agriculteurs au nord du 50e parallèle

Les fruits et légumes locaux s'envolent rapidement en Basse-Côte-Nord.

Les agriculteurs des secteurs les plus au nord de la région ont maintenant accès à un nouveau crédit d'impôt (archives).

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle-Plamondon

Radio-Canada

Les agriculteurs établis au nord du 50e parallèle peuvent maintenant profiter du Programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA).

Leurs territoires ne deviennent cependant pas des zones agricoles, mais ces producteurs sont maintenant reconnus et bénéficient des mêmes programmes que les producteurs agricoles établis au sud du 50e parallèle, explique le président de l'Union des producteurs agricoles (UPA) de la Côte-Nord, Yves Laurencelle.

Les agriculteurs de la région militaient pour cette reconnaissance depuis plusieurs années.

M. Laurencelle se réjouit de cette avancée pour les producteurs nordiques et pense que ce programme va encourager des personnes à se lancer en agriculture.

Il y a des endroits où la taxation foncière, le fardeau fiscal, est extrêmement élevée pour les agriculteurs et s’il n’y avait pas ce crédit de taxe foncière là, il y a des entreprises dont leur survie serait en danger. C’est donc un impact majeur dans l’implantation d’une ferme et je pense que ça va inciter de nouveaux producteurs à s’établir, dit-il.

L’accès au PCTFA était attendu sur la Côte-Nord, car l’agriculture est une activité de plus en plus répandue.

Aujourd’hui, avec toutes les recherches et avec tous les développements, on s'aperçoit que l’agriculture nordique est de plus en plus présente et il ne faut pas se cacher non plus que les changements climatiques viennent nous aider puisqu’on a des étés de plus en plus beaux et on a plus de chaleurs qu’on avait avant, constate M. Laurencelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !