•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parcours de vie au cœur du nouvel album d’Élage Diouf

Le musicien et son djembé dans le studio d'ICI MUSIQUE.

« Wutiko » est le troisième album studio d'Élage Diouf.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Lavoie

Radio-Canada

L’artiste québécois d’origine sénégalaise prépare la sortie de Wutiko, son nouvel album à paraître le 12 mars prochain. Élage Diouf, qui a été révélé au public québécois grâce à sa participation à l’album Dehors novembre du groupe Les Colocs en 1998, y aborde la richesse du parcours de l’être humain.

« Ça parle d’une quête, celle des pièces manquantes et des réalisations qu’on n’a pas faites quand on avance dans la vie, a expliqué l’artiste à Catherine Richer, chroniqueuse culturelle du 15-18. Pour moi, la vie, c’est comme avoir un sac qu’on remplit avec toutes sortes d’expériences et de décisions. On prend notre sac et on fonce dans la vie. »

Le troisième album studio d’Élage Diouf a été entièrement enregistré en wolof, sa langue maternelle. Wutiko est un retour aux sources à plusieurs égards, puisque l’artiste s’est aussi rendu au Sénégal pour la production de ce disque et qu’on y trouve plusieurs sonorités propres à la musique de son pays.

Pour cet album, je voulais qu’il y ait une touche beaucoup plus [traditionnelle], a ajouté Élage Diouf. C’est pourquoi je suis allé au Sénégal pour avoir ces instruments qu’on ne peut pas trouver ici, comme des percussions ou des guitares.

En plus d’aborder le thème de l’évolution et de la résilience de l’humain, Wutiko est aussi un appel au respect mutuel entre les personnes de différents horizons. Ce métissage socioculturel est au cœur de la vie du musicien qui a émigré du Sénégal pour vivre au Québec. Sur son nouvel album, cela se traduit par la collaboration de plusieurs artistes, dont Jorane, Marie-Christine Depestre et Carlos Placeres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !