•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague de solidarité après un incendie majeur à Rouyn-Noranda

Un incendie majeur dans une maison dont s'échappe un épais panache de fumée.

Les résidents ont réussi à évacuer la maison.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Un incendie majeur s'est déclaré dans une résidence située sur le rang Hull à Rouyn-Noranda, vers 9 h 30 mercredi matin.

Les occupants de la maison ont tous pu évacuer à temps et sont sains et saufs.

Selon Stéphane Royer, chef des opérations au service de sécurité incendie de Rouyn-Noranda, l'intensité des flammes a compliqué le travail des nombreux pompiers présents sur place.

L’information initiale mentionnait un incendie au niveau d’un garage. À l’arrivée des équipes, on a constaté que le garage était en embrasement généralisé et qu’il y avait une propagation à la résidence, le garage étant annexé à la résidence. Les pompiers ont travaillé en mode défensif, étant donné l’intensité des flammes et l’impossibilité de rentrer à l’intérieur, explique-t-il.

Au total, près de 40 pompiers ont été nécessaires pour combattre le brasier.

Un incendie majeur dans une maison dont s'échappe un épais panache de fumée.

Incendie majeur dans une résidence du chemin Hull à Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Le dossier est présentement étudié par un enquêteur du service d'incendie de la Ville, qui sera chargé de déterminer la cause de l'incendie.

Une initiative de solidarité se met en place

En apprenant qu’un incendie était en train de ravager la maison de ses amis de longue date, Sasha Marion s’est d’abord montrée inquiète pour la sécurité de la mère et de ses deux enfants en bas âge.

Le père n’étant pas à la maison au moment de l’incendie, Mme Marion indique être rapidement passée en mode solutions lorsque la mère et les deux jeunes enfants se sont retrouvés en sécurité.

J’ai réalisé que la maison allait être [une perte totale], alors je me suis dit qu’ils allaient avoir besoin de tout : des jouets, du linge, du lait, des couches. La première idée qui m’est venue en tête, c’est de partir un GoFundMe afin de ramasser le plus d’argent possible pour les sortir de cette mésaventure, affirme Mme Marion.

Quelques heures après sa mise en ligne, le GoFundMe (Nouvelle fenêtre) avait déjà amassé plus de 10 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !