•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de la musique de la côte est : plusieurs francophones en nomination

L'album Arroser les fleurs d'Émilie Landry

L'album Arroser les fleurs d'Émilie Landry

Photo : Courtoisie: Le Grenier Musique

Radio-Canada

Plusieurs artistes acadiens figurent parmi les finalistes du Prix de la musique de la côte est (ECMA), et pas seulement dans la catégorie de l’enregistrement francophone de l’année.

Les ECMA récompensent l’excellence musicale en Atlantique. Les artistes en nomination sont majoritairement anglophones. Une catégorie est réservée aux artistes francophones, mais certains d’entre eux se retrouvent dans d’autres catégories avec les anglophones.

Le rappeur néo-écossais Classified mène la course, étant nommé dans huit catégories avec son récent album. L’auteure-compositrice-interprète Rose Cousins le suit de près avec six nominations. Ils sont notamment nommés dans la catégorie du meilleur album et dans celle du meilleur album solo de l’année.

Parmi les favoris, on retrouve aussi Beòlach, Catherine MacLellan, Neon Dreams, Rich Aucoin et David Myles qui ont quatre nominations chacun.

David Myles.

David Myles.

Photo : Mat Dunlap

C’est quand même fou, c’est un honneur pour moi. Il y a plein d’albums incroyables dans cette liste […] d’être dans cette catégorie, c’est génial, c’est vraiment bien, témoigne  David Myles.

Les francophones en lice

Voici les finalistes dans la catégorie de l’enregistrement francophone de l’année : Joey Robin Haché (TRENTE), Matt Boudreau (Armageddon), Menoncle Jason (La grosse piastre), Les Hay Babies (Boîte aux lettres) et Émilie Landry (Arroser les fleurs).

Les Hay Babies figurent également dans la catégorie de l’enregistrement de groupe de l’année.

Les Hay Babies.

Les Hay Babies.

Photo : Étienne Barry

Émilie Landry obtient aussi une deuxième nomination pour l’enregistrement roots contemporain de l’année.

J’ai appris cela sur mon téléphone à partir de Twitter, dit-elle en riant. Je ne m’attendais vraiment pas à être nominée […] Je trouve cela vraiment flatteur. Au moment, il faut prendre les tapes dans le dos où l’on peut.

Je pense que je me suis retrouvée dans un style qui me ressemble plus. J’ai quand même fait un retour au country, mais, avec encore une touche folk et pop. Je pense qu’il y a un mélange qui me va bien.

Une citation de :Émilie Landry, autrice-compositrice-interprète

Le chanteur country acadien Laurie LeBlanc obtient aussi ses deux premières nominations aux Prix de la musique de la côte Est pour son premier album en anglais, When it’s right, it’s right. Il souligne qu’il avait déjà donné un spectacle promotionnel lors de l’événement, mais qu’il n’avait jamais été un finaliste auparavant.

Laurie LeBlanc est en lice entre autres pour l’enregistrement de l’année et pour l’innovateur de l’année, puisqu’il a été très présent sur les réseaux sociaux en temps de pandémie. Il avait d’ailleurs lancé son album en direct du théâtre Capitol, mais devant une salle vide.

Laurie LeBlanc.

Laurie Leblanc.

Photo : Gracieuseté

L’auteur-compositeur-interprète Laurie LeBlanc, qui fait de la musique francophone depuis 10 ans, se réjouit d’être nommé avec cet album qu’il rêvait de produire de longue date.

C’est la première fois qu’on a des nominations, dit-il. On est tellement content!

Les artistes francophones Maxim et Gervais Cormier, de Chéticamp, sont en nomination dans les catégories de l’enregistrement instrumental et de l’enregistrement folklore/traditionnel de l’année grâce à leur album, enregistré devant public dans la chapelle de la forteresse de Louisbourg. (Nouvelle fenêtre)

Le groupe Miokal, un groupe musical aux saveurs congolaises et canadiennes, basé à Moncton, est en nomination dans la nouvelle catégorie de l'artiste afro-canadien de l'année. 

Le réalisateur Mathieu Laprise, qui signe la réalisation du vidéoclip Camping Colibri, de Raphaël Butler, est aussi en nomination pour la meilleure réalisation de vidéoclip.

Quelle forme prendra l’événement?

L’événement des prix de la musique de la côte Est se déroulera à Sydney, en Nouvelle-Écosse, du 5 au 9 mai.

Peu de détails ont été communiqués au sujet de la tenue et de la forme de l’événement dans le contexte de la pandémie.

Pour l’instant, les organisateurs disent vouloir célébrer l’importance de la musique en personne. Ils souhaitent donc présenter des spectacles ou peut-être le gala, mais tout cela va dépendre de la situation au printemps.

Une scène avec un lutrin et un écran géant sur lequel on peut lire : ECMA 2020 MUSIC & INDUSTRY AWARD NOMINATIONS PRESSE CONFERENCE.

Avant la pandémie, l'édition 2020 des ECMA devait être présentée à Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador, le 29 avril.

Photo : East Coast Music Awards

Cette année, l’organisation a créé une catégorie pour répondre aux changements dans l’industrie en raison de la COVID-19. Un prix sera remis à l’innovateur de l’année.

Un autre prix pour l’artiste afro-canadien de l’année est aussi créé. De plus, la catégorie de l’animateur pour enfants de l’année est rétablie.

Avec les renseignements de Camille Bourdeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !