•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prix moyen d'une propriété dans le Grand Toronto dépasse 1 million

Quatre affiches de maisons à vendre.

Des affiches de maisons à vendre à Oakville, en banlieue de Toronto

Photo : La Presse canadienne / Richard Buchan

Radio-Canada

Les ventes de maisons et de condominiums ont augmenté de 52,5 % dans la région de Toronto en février comparativement à la même période l'an dernier, selon la chambre immobilière TRREB.

Le mois dernier, 10 970 propriétés ont été vendues, tout un bond par rapport aux 7193 transactions enregistrées en février 2020, note la Toronto Regional Real Estate Board (TRREB).

Dans le marché des condominiums, les ventes ont progressé de 64 % le mois dernier.

Pendant ce temps, le prix moyen d'une propriété dans le Grand Toronto a grimpé de 14,9 % en février comparativement à la même période l'an dernier, atteignant 1 045 488 $.

La hausse des prix en banlieue de Toronto a dépassé celle dans la Ville Reine, particulièrement pour ce qui est des maisons unifamiliales et en rangée.

On voit clairement que la demande historique pour un logis enregistrée durant la deuxième moitié de l'an dernier continue au cours du premier trimestre de cette année, y compris la popularité maintenue des résidences unifamiliales en banlieue, souligne la présidente de la TRREB, Lisa Patel.

Elle ajoute que la demande dépasse l'offre des propriétés en vente, ce qui pourrait mener à un problème encore plus grand avec la croissance de la population une fois que la vaccination se généralisera plus tard cette année et en 2022, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !