•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la vaccination contre la COVID-19 pour les policiers d’Ottawa

Affiche à l'entrée du poste de police.

Les policiers d'Ottawa pourront commencer à recevoir le vaccin contre la COVID-19 mercredi (archives).

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Les membres du Service de police d’Ottawa (SPO) qui, dans le cadre de leurs fonctions, apportent régulièrement des soins médicaux d’urgence, seront admissibles à la vaccination à compter de mercredi.

Les policiers s’ajouteront à la liste des autres intervenants de première ligne qui ont eux aussi commencé à recevoir le vaccin, comme les paramédics et les pompiers. Santé publique Ottawa explique répondre ainsi aux directives de la province, dans le cadre de la phase 1 de la distribution des vaccins en Ontario.

Près de 800 membres ont été identifiés comme étant admissibles à la vaccination et devraient recevoir leur première dose d’ici deux à trois semaines, indique le SPO.

Ce calendrier peut varier selon la disponibilité et les réserves de vaccins, précise-t-il, toutefois.

Depuis le début de la pandémie, 23 membres de la police d’Ottawa ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Lorsque le SPO est informé d’un cas positif du COVID-19 d’un de ses membres, toutes les précautions sont mises en œuvre pour protéger nos membres et la population, conformément aux directives de la Santé publique, assure toutefois la police ottavienne, dans une déclaration écrite.

La vaccination a commencé le 15 décembre dernier à Ottawa. En date de lundi, quelque 50 508 doses de vaccin avaient été administrées dans la capitale fédérale, sur les 61 820 doses de vaccin reçues. Les premières doses de vaccins ont été administrées à certains groupes prioritaires, dont les résidents des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite de la Ville, les travailleurs de la santé et les intervenants de première ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !