•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déclaration de revenus unique : Québec déçu des conservateurs

Une déclaration fédérale.

Ce n'est pas demain que les Québécois cesseront de faire deux déclarations de revenus.

Photo : iStock

Le gouvernement du Québec est « très déçu de la position des conservateurs » qui n’ont pas appuyé le projet de loi sur la déclaration de revenus unique, selon une source gouvernementale de la province.

Les députés du parti d'Erin O'Toole se sont abstenus, mardi, de voter en comité pour adopter les articles du projet de loi, laissant ainsi le champ libre aux députés libéraux, qui l'ont battu. Seuls le NPD et le Bloc québécois ont voté en faveur des articles.

Le projet de loi déposé par le Bloc québécois demandait à la ministre des Finances de négocier avec Québec dans le but de s'entendre sur une déclaration de revenus administrée par la province – une demande du gouvernement caquiste, appuyée par une motion unanime de l'Assemblée nationale.

Les conservateurs avaient pourtant voté en faveur du projet de loi en janvier dernier. Seuls les libéraux minoritaires s'y étaient opposés.

C'était aussi l'un des engagements phares de l'ancien chef conservateur Andrew Scheer dans sa stratégie pour courtiser les électeurs québécois.

M. O'Toole en point de presse.

Erin O'Toole se dit en faveur de la déclaration de revenus unique pour le Québec, ce qui n'a pas empêché ses troupes de voter contre le projet de loi bloquiste.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Erin O'Toole a expliqué en conférence de presse mardi qu'il a des inquiétudes avec les emplois dans les régions et qu'il a des questions raisonnables à ce sujet.

Les emplois du gouvernement fédéral sont importants pour les Québécois dans les régions , a-t-il affirmé.

M. O'Toole dit qu'il veut surtout travailler sur les priorités de Québec qui sont la création de richesse et la loi 101 pour les entreprises [sous compétence] fédérale.

Le Bloc dénonce le silence complice du PCC

Dans un commentaire sur Facebook, le lieutenant conservateur pour le Québec, Richard Martel, a précisé la position de son parti.

Le Parti conservateur appuie le rapport d'impôt unique pour le Québec, a-t-il écrit. Mais le projet de loi du Bloc ne simplifiait pas la vie des Québécois et ne contenait pas de mesures suffisantes pour assurer la protection des emplois fédéraux à Jonquière et à Shawinigan.

Pour Gabriel Ste-Marie, du Bloc québécois, les conservateurs ont une fois de plus choisi de tourner le dos au Québec en permettant aux libéraux de bloquer l’adoption du projet de loi sur le rapport d’impôt unique.

Malgré leurs belles paroles en faveur de cette idée, leur silence complice d’aujourd’hui est un désaveu pour le Québec, a-t-il écrit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !