•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa verse près de 8 M$ aux usines de transformation de la viande des Prairies

Les employés de l'usine de transformation de viande Cargill en train de désosser des morceaux de boeuf.

L'industrie de la transformation de la viande procure 19 000 emplois et génère des ventes de 12 milliards de dollars dans les Prairies (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral investit 7,8 millions de dollars pour assurer la sécurité des travailleurs dans les usines de transformation de la viande des Prairies.

Vingt-quatre entreprises situées en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba pourront faire appel au Fonds d'urgence pour la transformation d'Ottawa. Le représentant spécial des Prairies, Jim Carr, en a fait l’annonce à Winnipeg mardi, au nom de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau.

La pandémie a entraîné de nombreuses difficultés pour cette industrie, en particulier pour les usines de transformation de la viande, rappelle Marie-Claude Bibeau dans un communiqué. Les femmes et les hommes qui travaillent dans cette industrie redoublent d'efforts pour que les Canadiens aient des aliments de qualité dans leur assiette.

Or il importe d’assurer la sécurité des employés de ces entreprises pour maintenir le bon fonctionnement de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, indique Agriculture et Agroalimentaire Canada. Depuis le début de la pandémie, Ottawa a soutenu les entreprises de ce secteur dans leurs investissements, pour préserver leur capacité de répondre à la demande des consommateurs.

Ce secteur de l'agroalimentaire a été durement touché par la pandémie. Des éclosions ont eu lieu dans de nombreuses usines au pays, et les Prairies n’ont pas été épargnées. En février, l’abattoir de l’entreprise Olymel, à Red Deer, en Alberta, a dû fermer ses portes temporairement en raison d’une éclosion de COVID-19 qui a coûté la vie à un de ses employés et causé des centaines d’infections.

Une nouvelle éclosion s'est aussi déclarée à l’usine Cargill de High River en février, celle-là même qui était devenue le plus gros foyer de transmission du coronavirus de l'Alberta en avril dernier.

Au Manitoba, des données de la province dévoilées cette semaine indiquent que 30 % des Manitobains ayant été testés pour la COVID-19 entre le 1er mai et le 31 décembre 2020 étaient des travailleurs de l'industrie alimentaire.

Grâce au Fonds d'urgence, les entreprises pourront procéder à des améliorations qui permettent l'éloignement physique. Elles pourront aussi acheter de l'équipement de protection individuelle réutilisable, installer des écrans de protection, améliorer les mesures de désinfection et former les employés.

L’abattoir et usine de transformation du Manitoba Winkler Meats recevra près de 1,5 million de dollars du Fonds d'urgence.

Son président, Dickson Gould, applaudit le soutien offert à l’industrie. Dans son cas, l'aide financière permettra de poursuivre les activités, d'assurer la sécurité des employés tout en accentuant la distanciation sociale et d'améliorer la résistance de l'usine, déclare-t-il.

Les entreprises bénéficiaires

En Alberta

  • Aliya's Foods, 406 999 $
  • Bouvry Export Calgary, 27 150 $
  • Bry-Conn Developments, 16 576 $
  • Canada Lamb Processors, 22 404 $
  • Cut-Rite Meats, 71 432 $
  • Forestburg Meat Processing, 137 271 $
  • Harmony Beef Company, 88 134 $
  • Irvings Farm Fresh, 44 250 $
  • JBS Food Canada, 804 912 $
  • Provost Packers, 49 980 $
  • Ryley Sausage (1991), 44 182 $
  • Serben Farms, 14 500 $
  • Soleterra d'Italia, 231 096 $
  • Spolumbo's Fine Foods & Deli, 69 472 $
  • Trochu Meat Processors, 63 287 $
  • Viva Deli, 70 184 $

En Saskatchewan

  • Drake Meat Processors, 49 500 $
  • Pineview All Natural Meats, 40 000 $
  • Prairie Pride Natural Foods, 14 175 $

Au Manitoba

  • 6381023 Manitoba, 320 000 $
  • East 40 Packers, 99 999 $
  • HyLife, 3 670 334 $
  • Timothy's Country Butcher Shop, 32 174 $
  • Winkler Meats, 1 447 693 $

De plus, Olymel reçoit un financement allant jusqu'à 1,6 million de dollars dont une partie sera utilisée pour appuyer l'amélioration des mesures de sécurité dans ses installations de l'Alberta et de la Saskatchewan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !