•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De mystérieuses installations de cryptomonnaie dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick

L'intérieur d'un centre de donnée.

L'intérieur du centre de données de GPU.ONE au Québec, semblable à celui de Saint-André au N.-B.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

La petite communauté de Saint-André ne se doutait pas que le terrain de « deux petites bâtisses » était en fait la demeure d’un centre de gestion de données de cryptomonnaie.

Ces bâtisses avaient été discrètement construites après l'achat du terrain privé par l'entreprise GPU One il y a deux ans, explique le maire de Saint-André, Marcel Lévesque.

Même si la ville était au courant des activités de l'entreprise, le tout restait un mystère pour les gens de la communauté.

L’entreprise propriétaire n’avait pas encore annoncé ses intentions, étant toujours dans le processus de construction du projet. GPU One avait demandé à la mairie de faire preuve de discrétion jusqu’à ce que l’entreprise ouvre officiellement ses portes, rapporte M. Lévesque.

Depuis deux ans, les passants devaient faire preuve d'imagination pour deviner ce qui pouvait se cacher derrière ces murs.

Le village de Saint-André

La communauté rurale de Saint-André

Photo : Gracieuseté

Le voile a finalement été levé il y a un mois, quand la municipalité de Saint-André a appris que le terrain allait être revendu – avec son centre de données – à une entreprise de cryptomonnaie basée à Vancouver nommée Hive Blockchain Technologies.

Quand n’importe qui vend une propriété, les avocats appellent toujours la Municipalité pour les eaux et égouts et tout ça […] c’est donc là qu’on a su nous autres, un mois passé, que c’était en train de se faire vendre, indique le maire.

La transaction du terrain vendu à Hive Blockchain est évaluée à 25 millions de dollars.

L’entreprise vancouvéroise spécialisée en cryptomonnaie a des centres de données comme celui qu’elle vient d’acquérir à Saint-André dans certaines régions du Canada, de la Suède et de l’Islande.

Qu’est-ce que la cryptomonnaie?

Une monnaie numérique dans laquelle des techniques de cryptage sont utilisées pour réguler la génération d'unités monétaires et vérifier le transfert de fonds, fonctionnant indépendamment d'une banque centrale reconnue.

Le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus reconnue.

Ces centres de données contiennent un nombre massif d’ordinateurs qui agissent à titre d’auditeurs pour la monnaie numérique et confirment les transactions des clients, peut-on lire sur le site web de l’entreprise.

Une structure abstraite qui montre le système Blockchain.

Le bitcoin est une devise, et le Blockchain est la technologie qui a permis la création de cette devise en instaurant un système de transaction décentralisé.

Photo : getty images/istockphoto / matejmo

HIVE possède des centres de données de pointe alimentés par de l'énergie verte […] qui produisent en continu sur le cloud des devises numériques nouvellement frappées comme le Bitcoin et l'Ethereum, explique Hive Blockchain.

L'entreprise ajoute que la région était un endroit idéal pour l’installation d’un tel centre de données, aussi appelé cryptomine, puisque les machines doivent être gardées dans des endroits frais afin d’éviter de surchauffer.

L'intérieur d'un centre de données.

L'intérieur du centre de données (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Il y avait aussi un site intéressant dans le coin de Miramichi, explique le maire Marcel Lévesque. Mais avec le corridor d’Énergie Nouveau-Brunswick qui passe juste à côté, sans compter la centrale de Grand-Sault à proximité et les taxes municipales abordables ont fait pencher la balance.

Quelles retombées économiques pour la région?

Des cryptomines demandent un grand nombre d’ordinateurs, mais pas autant de travailleurs. 

M. Lévesque croit que cette vente de 25 millions de dollars ne génèrera que trois ou quatre emplois stables dans la région. 

Marcel Levesque en entrevue dans la salle du conseil municipal

Le maire de la Communauté rurale de Grand-Sault, Marcel Levesque, a bon espoir de voir quelques postes s'ouvrir dans la région.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Mais le maire s’en réjouit tout de même et croit que c’est une excellente nouvelle pour les gens de la municipalité.

C’est comme je dis aux gens, c’est une garantie, dit-il. Quand tu as du développement et de nouvelles choses qui rentrent, c’est toujours positif sur tous les bords. Ça nous fait des revenus sur les eaux et égouts et sur les taxes qu’on n’avait pas avant.

Ces installations ont aussi la réputation d’être énergivores, puisque les nombreux ordinateurs travaillent sans arrêt.

Dominique Couture, porte-parole pour Énergie Nouveau-Brunswick, indique que les grands clients industriels [tels que Hive Blockchain] constituent une source importante de revenus pour la société d’État.

Énergie NB veut augmenter les tarifs résidentiels de 2,33 % le 1er avril.

Seulement pour le bitcoin, les centres de cryptominage nécessiteraient une consommation annuelle de 121,56 térawattheures dans le monde (archives).

Photo : Radio-Canada

À l’heure actuelle, il s’agit du seul mineur de cryptomonnaie de cette envergure auquel nous fournissons de l’énergie, soutient Mme Couture. Nous sommes prêts à aider les entreprises industrielles et les petites entreprises […] en leur offrant des solutions énergétiques pour répondre à leurs besoins actuels et à venir.

Seulement pour le bitcoin, les centres de cryptominage nécessiteraient une consommation annuelle de 121,56 térawattheures dans le monde, selon un outil développé par le Cambridge Centre for Alternative Finance (CCAF).

Hive Blockchain n'a pas répondu aux demandes de renseignements de Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !