•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saguenéens larguent le Drakkar 7-2

Un joueur de hockey célèbre un but.

Pierrick Dubé a ouvert la marque en première période.

Photo : LHJMQ, André Émond

Les Saguenéens de Chicoutimi ont profité de leur efficacité en avantage numérique pour vaincre le Drakkar de Baie-Comeau par la marque de 7-2 mardi après-midi, dans un match de la Ligue de hockey junior majeur du Québec présenté au Centre Georges-Vézina.

Pour la première fois depuis que les matchs sont présentés en environnement protégé, des journalistes étaient admis pour assister à ce match. Des représentants de Radio-Canada, du Quotidien et du Journal de Québec se trouvaient sur la galerie de la presse. Les dépisteurs étaient aussi présents pour analyser les performances des joueurs autrement que sur leur écran d'ordinateur.

Le fil du match

Lors de la première période, les Saguenéens ont gagné la bataille des unités spéciales, avec deux buts en avantage numérique.

Tout d'abord, Pierrick Dubé a redirigé une passe dans un filet béant alors qu'il se trouvait en pleine bataille avec un défenseur tout juste devant le but de Lucas Fitzpatrick. La passe venait du coin de la part de Dawson Mercer.

Sur le second, le but a été accordé au défenseur Artemi Kniazev grâce à un tir de loin qui a semblé dévier devant le filet. Les joueurs ont célébré comme si Pierrick Dubé avait fait dévier le tir pour son second filet, mais l'officiel a accordé le but au défenseur.

De leur côté, les joueurs du Drakkar n'ont pu tromper le gardien d'origine russe des Sags, Sergei Litvinov, malgré trois avantages numériques.

Un joueur à genou saigne sur la glace.

Julien Hébert, du Drakkar, a été victime d'un coup à la tête de la part de Loris Rafanomezantsoa.

Photo : LHJMQ, André Émond

En deuxième période l'histoire s'est répétée pour les Saguenéens avec trois buts, dont un en désavantage et un en avantage numérique.

Le seul but à cinq contre cinq a été un cadeau. Un tir de la pointe de Michael Pellerin a changé de trajectoire après avoir touché un défenseur du Drakkar.

Expulsé pour un coup à la tête

Le match aurait pu tourner en milieu de deuxième période. Les officiels ont expulsé le défenseur Loris Rafanomezantsoa pour un coup à la tête à l'endroit de Julien Hébert.

L'appel a soulevé l'ire de l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, qui a enguirlandé les hommes rayés, ce qui lui a valu aussi une pénalité.

Avec deux hommes en plus, le Drakkar a ramené le pointage à 3-2. Mais un but en désavantage de la part d'Hendrix Lapierre a redonné le coussin de deux buts aux Bleus.

En fin de période, les Sags ont pris le large face au Drakkar grâce au but de Félix Lafrance. Après 40 minutes, les Chicoutimiens avaient marqué cinq fois en seulement 20 lancers.

Quant au dernier tiers, il fut à peu près sans histoire. À mi-chemin, les Sags ont fermé les livres avec deux buts rapides de Tristan Pelletier et Louis Crevier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !