•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Miramichi compte 4 nouveaux cas de COVID-19 et un cas présumé d'un variant

Un analyste tient un écouvillon.

La santé publique encourage les résidents de la grande région de Miramichi à subir un test de dépistage de la COVID-19.

Photo : Getty Images / Ian Forsyth

Radio-Canada

La santé publique au Nouveau-Brunswick signale la découverte de quatre nouveaux cas de COVID-19, tous dans la grande région de Miramichi (zone 7). Un cas signalé précédemment dans cette région est un cas présumé du variant britannique, confirment des scientifiques.

Ces nouveaux cas concernent une personne dans la vingtaine, deux personnes dans la cinquantaine et une personne dans la soixantaine. Aucun cas n'a été signalé dans d'autres régions de la province, mardi.

Un cas de COVID-19 a été confirmé à l'école secondaire anglophone Miramichi Valley. La santé publique va contacter les personnes qui ont été en contact étroit avec la personne malade.

L’école est fermée cette semaine en raison du congé de mars.

Il est très important que toute personne qui aurait pu être exposée à la COVID-19 dans la région de Miramichi subisse un test de dépistage immédiatement, a dit la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell.

Nous devons agir rapidement si nous voulons ralentir la propagation de ce virus. Ne prenez pas de risques avec votre santé ainsi qu’avec celle de votre famille, de vos amis et des gens de votre communauté.

Dre Russell encourage toutes les personnes qui ont des symptômes à s'isoler et à demander un test de dépistage. Les personnes qui n'ont aucun symptôme peuvent aussi demander à subir un test de dépistage.

Un cas du variant britannique

Le laboratoire de microbiologie du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, a déterminé qu’un cas récent de COVID-19 dans cette région est un cas présumé du variant britannique.

Un échantillon sera envoyé au Laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg, afin de le confirmer.

Par ailleurs, la santé publique précise qu'un cas présumé du variant britannique qui avait été signalé dans la grande région d'Edmundston s'est finalement avéré ne pas être un variant.

Un décès supplémentaire au Manoir Belle Vue

L'enseigne du foyer de soins plantée dans la neige.

Huit personnes sont mortes après avoir contracté la COVID-19 au Manoir Belle Vue à Edmundston, au cours des dernières semaines.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

La Santé publique confirme le décès d’un autre résident du Manoir Belle Vue, à Edmundston. Cette personne était âgée de 80 à 89 ans et avait des problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19.

Il y a eu jusqu'ici 28 décès liés au virus dans la province, dont huit au Manoir Belle Vue.

Ce décès nous rappelle tristement que ce virus n’en a pas fini avec notre province, rappelle Dre Jennifer Russell.

Il y a actuellement 36 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick. Trois personnes sont hospitalisées et une d'entre elles se trouve aux soins intensifs.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !