•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 fait une nouvelle victime à Gatineau, Ottawa et dans l'est ontarien

Deux hommes avec un masque se croisent sur un trottoir d'Ottawa.

L'Outaouais, Ottawa et l'est ontarien rapportent chacun une nouvelle victime de la COVID-19, mardi.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

La COVID-19 a fait une nouvelle victime en Outaouais, un autre décès du côté d'Ottawa et de l'est ontarien, ont rapporté les autorités de santé publique, mardi.

Dans la capitale fédérale, une 441e personne a succombé au coronavirus alors que Santé publique Ottawa (SPO) enregistre 54 nouveaux cas de la maladie sur son territoire, mardi. Depuis le début de la pandémie, 14 824 personnes ont contracté le virus à Ottawa.

SPO surveille 501 cas actifs, une baisse de neuf cas, par rapport au bilan de lundi.

Actuellement, 27 patients sont hospitalisés dans la capitale fédérale afin de combattre les symptômes liés à la COVID-19, dont six se trouvent aux soins intensifs.

L’orange tire sur le foncé à Ottawa

Ottawa s’est déconfiné en zone orange dans une position relativement confortable, mais depuis quelques semaines les cas par tranche de 100 000 habitants sont toutefois à la hausse dans la capitale fédérale.

Pour rester en zone orange, la moyenne par 100 000 habitants à Ottawa doit varier entre 25 et 39,9 selon les autorités de santé. Or, à l'heure actuelle, elle se situe à 37, ce qui veut dire que la région, selon les indicateurs de la santé publique, est très près de passer au rouge.

Tout juste avant le déconfinement à Ottawa, la moyenne était de 33,3 cas de COVID-19 par 100 000 habitants.

Pour Lise Sarazin, directrice générale du Regroupement des gens d’affaires (RGA) de la capitale nationale, un autre confinement porterait un coup de grâce à plusieurs entreprises fragilisées depuis le début de la crise.

Une femme accorde une entrevue via visioconférence.

Lise Sarazin, directrice générale du Regroupement des gens d’affaires (RGA) de la capitale nationale

Photo : Radio-Canada

Les entreprises qui sont déjà vulnérables, qui viennent de rouvrir, qui commencent à avoir un peu de revenus qui rentrent pour payer les factures accumulées, à ce moment-ci, deviendraient probablement trop vulnérables ou ne pourraient plus rouvrir. Parce qu’il y en a qui ne sont pas dans la reconstruction. Il y en a qui s'accrochent à ce qui reste, dit-elle.

16 nouveaux cas en Outaouais

En Outaouais, les autorités ont également rapporté un décès de plus, mardi. La victime s’est éteinte à la maison des causes de la COVID-19, a indiqué le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais. La maladie a jusqu’à présent fait 161 victimes dans la région.

Par ailleurs, le CISSS de l’Outaouais enregistre 16 nouveaux cas de coronavirus. Depuis le début de la crise, 6357 personnes ont attrapé le virus sur le territoire.

Les autorités de santé publique en Outaouais surveillent 211 cas actifs, un cas de moins que lors du bilan de lundi.

Mardi, quatre patients étaient soignés à l’unité COVID-19 de l'Hôpital de Hull, aucun d’entre eux n’est suivi aux soins intensifs.

La veille, le nombre de nouveaux cas en Outaouais se chiffrait à 36, une hausse inégalée depuis la mi-janvier, avant le déconfinement dans la région.

Un décès et 26 cas dans l’est ontarien

Dans l'est ontarien, les autorités rapportent 26 nouveaux cas de COVID-19 et un décès de plus, mardi.

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) confirme un 68e décès lié au coronavirus, dans la mise à jour la plus récente.

Depuis le début de la crise, 2830 personnes ont contracté la maladie dans la région.

Le BSEO surveille de près 133 cas actifs sur le territoire et sept éclosions encore en cours.

Sept personnes luttent contre le virus dans un centre hospitalier, dans l'est ontarien.

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du BSEO remarque une stabilisation du nombre de nouveaux cas dans la région, mais se dit préoccupé par la menace des variants.

Un homme accorde une entrevue via visioconférence.

Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste en chef du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO)

Photo : Radio-Canada

Nos chiffres sont stables sur le long terme et en général, selon les moyennes compilées par le Bureau de santé de l’est de l’Ontario, la région se situe encore dans la zone orange. Par contre, la chose qui m’inquiète plus que les chiffres, c’est que nous avons au moins quatre cas de variants dans notre région.[...] Mais en général, je vois que malgré les chiffres que nous avons aujourd’hui, c’est beaucoup mieux que la tendance qu’on avait il y a un mois, a indiqué Dr Paul Roumeliotis, mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !