•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nancy Audet devient marraine d'enfants pour la Fondation du Centre jeunesse de Montréal

Capture d'écran d'une vidéoconférence avec Nancy Audet à son domicile.

La journaliste Nancy Audet a témoigné à plusieurs reprises de son parcours d'enfant de la DPJ.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Une ancienne journaliste et reporter de Radio-Canada et du réseau TVA pendant plus de 15 ans, Nancy Audet, est depuis quelques jours marraine d'enfants pour la Fondation du Centre jeunesse de Montréal.

Mme Audet, qui s'est surtout fait connaître à la télévision pour son travail en journalisme sportif, a révélé il y a quelques mois avoir été une enfant maltraitée, ayant été confiée à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de sa région d'origine.

Fabienne Audette, directrice générale de la Fondation du Centre jeunesse de Montréal, affirme que la collaboration de Mme Audet est précieuse pour l'organisation, car elle comprend et connaît les réalités vécues par les enfants et les adolescents de la DPJ. Mme Audette lui attribue aussi une sensibilité hors du commun.

Nancy Audet affirme vouloir profiter de son rôle de marraine pour sensibiliser le plus de gens possible à la cause des jeunes qui portent en eux des souffrances terribles. Elle veut aussi convaincre les gens qu'ils peuvent tous poser un geste qui aidera un jeune de la DPJ et qui aura un impact à long terme dans sa vie.

Mme Audet évoque son passé sombre et son parcours pour en sortir dans un livre intitulé Plus jamais la honte – le parcours improbable d'une petite poquée qui paraît ce mercredi aux Éditions de l'Homme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !