•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'équilibre budgétaire en Saskatchewan jugé difficile à atteindre d’ici 2024

p1120089

legislatif palais legislative saskatchewan regina hiver

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La ministre des Finances de la province, Donna Harpauer affirme que le déficit de 2 milliards de dollars de la Saskatchewan sera difficile à éliminer d’ici 2024.

La pandémie a considérablement ralenti la relance économique de la province, selon la ministre, qui affirme qu’il sera très difficile de retrouver l’équilibre budgétaire d’ici là.

Nous n’avons pas encore nos projections finales. Donc, il y a encore de l’espoir, mais vu les prévisions, il y a de grandes chances que nous ayons à changer nos objectifs.

Une citation de :Donna Harpauer, ministre des Finances de la Saskatchewan

Lundi, la ministre des Finances a annoncé qu’un fonds de prévoyance à hauteur de 200 millions de dollars avait été alloué en 2020 pour couvrir les frais liés à la pandémie de la COVID-19. Parmi les plus grandes dépenses, on trouve 76 millions de dollars destinés à l'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA), 20 millions de dollars de subventions pour les petites entreprises touchées par les restrictions sanitaires et 17 millions de dollars pour soutenir le secteur du tourisme.

Lors des élections provinciales de l’automne 2020, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a promis le retour à l’équilibre budgétaire en 2024. Il avait également affirmé que cela ne se ferait pas aux dépens de la population saskatchewanaise et qu’il n’y aurait pas d’augmentation des impôts ou de coupures dans les services.

En revanche, la ministre des Finances avait annoncé durant la campagne électorale qu’il ne fallait pas s’attendre à des investissements spectaculaires dans les prochaines années.

Donna Harpauer affirme que le gouvernement a un plan pour éliminer le déficit, mais qu’il ne procédera pas à des coupures irresponsables pour y arriver.

Le président-directeur général de la Chambre de commerce de la Saskatchewan, Steve McLellan, admet que le retour à l'équilibre budgétaire n’est pas une priorité pour la population.

Je pense que les milieux d’affaires et la population s'attendent à une approche plus réaliste et nous y arriverons le moment venu, mais ce n’est peut-être pas la plus grande priorité pour le moment, admet M. McLellan.

L’opposition rappelle que l’équilibre budgétaire était une promesse de campagne du Parti saskatchewanais.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Ryan Meili, pense que le premier ministre Scott Moe n’a jamais eu l’intention d’équilibrer le budget.

Ils ont menti pendant la campagne pour convaincre les gens qu’ils avaient un plan alors qu’ils n'en avaient pas. La vérité c’est que la position financière de la province est meilleure que pendant la campagne électorale. Le prix du pétrole a augmenté, on est dans la phase d’avoir un vaccin et on voit une fin à la COVID-19.

Le gouvernement de Scott Moe a approuvé des mandats spéciaux en février pour un montant total de plus de 320 millions de dollars pour aider des ministères à faire face à la pandémie.

Le budget provincial sera déposé le 6 avril prochain.

Avec les information de Emeline Riffenach et Charles Le Bourgeois

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !