•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d’Or va de l’avant avec la construction de logements sur un terrain destiné à un parc

Un terrain enneigé à une intersection avec des immeubles à logement un peu plus loin.

Une partie du terrain destinée à devenir le futur parc des pionniers à Val-d'Or.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

La Ville de Val-d’Or vendra une partie du terrain destiné au futur parc des Pionniers pour permettre la construction d’immeubles à logements.

La vente a été entérinée lundi soir par le conseil municipal, au coût de 247 500 $, à l’entreprise Construction Boréal Abitibi. Celle-ci a maintenant deux ans pour construire un immeuble de 30 logements sur la rue de l’Esplanade.

La superficie vendue par la Ville correspond à environ 40 % de ce vaste terrain sur lequel Val-d’Or envisage depuis plusieurs années de construire un parc.

Malgré le dépôt d’une pétition de 160 noms il y a un an en opposition au projet, le maire Pierre Corbeil est convaincu de sa nécessité pour Val-d’Or.

On a besoin de logements et les taux d’inoccupation nous le confirment année après année, rappelle le maire. La construction est en marche, mais à un rythme qu’on veut plus grand. Le problème qu’on a, c’est la disponibilité de terrains accessibles. On est d’avis qu’on ne pouvait pas manquer l’opportunité de mettre cette parcelle-là en valeur.

La Ville entend utiliser l’argent de la vente pour investir davantage dans le parc des Pionniers, qui sera construit dans la portion restante du terrain. Val-d’Or avait déjà inscrit 300 000 $ en 2021 et en 2022 dans son budget pour la réalisation du projet.

Pierre Corbeil ajoute que le parc sera suffisamment grand pour répondre aux besoins des résidents du secteur.

L’espace résiduel est très intéressant et ça va être un parc assez impressionnant, promet-il. Intéressant par sa dimension, mais aussi par les aménagements qui seront faits et le budget qu’on va y consacrer. Nos services sont à élaborer l’allure que ça prendra. Il y a des idées qui circulent et elles seront alimentées par les suggestions des gens qui habitent autour de cet espace. À ce moment-ci, on est en mode de le conceptualiser.

Nouveau chef des pompiers

Par ailleurs, la Ville de Val-d’Or a aussi entériné lundi soir l’embauche d’Éric Hébert à titre de nouveau directeur du Service de sécurité incendie. Pompier à Val-d’Or entre 1995 et 2000, il est revenu à l’emploi de la Ville depuis 2012. Il occupait le poste de chef de la division des opérations depuis septembre 2019.

Éric Hébert succède à Jean-Pierre Tenhave, qui part pour la retraite après près de 20 ans à ce poste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !