•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tempête hivernale : mesures d'urgence à Port-Cartier

Une route barrée par un camion du ministère des Transports.

La route a été fermée une majorité de la journée entre Sept-Îles et Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

En raison de la tempête qui fait rage dans l’Est-du-Québec depuis lundi, la Ville de Port-Cartier ouvre les portes de son Centre récréatif et culturel aux personnes qui sont touchées par la fermeture de route entre Sept-Îles et Port-Cartier.

Cela dit, la Municipalité de Sept-Îles a annoncé sur sa page Facebook que le MTQ autorise le passage des véhicules, uniquement sur le tronçon entre Sept-Îles et le chemin de la Pointe-Noire, entre 18 h et 20 h mardi soir.

Cela permet aux employés de l'aluminerie Alouette habitant à l'est de Pointe-Noire de se rendre à leur quart de travail de nuit. L'aluminerie indique sur son site internet que les employés travaillant de jour et vivant à l'ouest de Pointe-Noire, et qui ne peuvent donc pas se rendre chez eux, seront hébergés à l'hôtel à Sept-Îles ce soir.

Une route bloquée par le ministère des Transports.

La circulation est toujours interdite entre Port-Cartier et Pointe-Noire.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Accident à SM-2

Le directeur général de Sept-Îles, Patrick Gwilliam, rapporte un accident sur la route 138 au niveau de la centrale Sainte-Marguerite 2.

Il s'agit d'une sortie de route survenue vers 16 h 45 et qui n'a pas fait de blessé, selon la Sûreté du Québec (SQ).

Considérant le fait que la route 138 soit fermée de part et d'autre de ce tronçon, on ignore pourquoi un véhicule s'y trouvait.

Les conditions routières auraient compliqué l'arrivée des secours sur place.

Déplacements difficiles

La SQ dénombrait déjà une dizaine de collisions sur les routes de la Côte-Nord mardi matin.

La présence de lames de neige a aussi compliqué les déplacements sur la route, indique la porte-parole du ministère des Transports, Sarah Gaudreault.

Certains secteurs peuvent sembler beaux et dégagés, mais quelques kilomètres plus loin, ça peut se dégrader, particulièrement dans les secteurs près du fleuve et les secteurs propices aux grands vents près des plaines, précise Mme Gaudreault.

Une file de véhicules en pleine tempête de neige.

Scène de tempête sur la route 138.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

La route 138 fermée à plusieurs endroits

La route 138 était toujours fermée à la circulation mardi soir entre Sept-Îles et Port-Cartier.

Le ministère des Transports du Québec cite la faible visibilité et les vents extrêmes pour justifier la fermeture du tronçon de route.

Selon la porte-parole du MTQ, Sarah Gaudreault, aucune heure de reprise n'est déterminée pour l’instant.

En Minganie, la route était également fermée entre Rivière-au-Tonnerre et Magpie.

À l'extrême est de la région, le segment de route qui relie Vieux-Fort à Blanc-Sablon a aussi été fermé à la circulation.

La sortie de route d’un poids lourd vers 7 h mardi matin dans les environs de Ragueneau a entraîné la fermeture de la route 138 au km 734.

La circulation a maintenant repris.

Pas de traverses vers Baie-Sainte-Catherine et Matane

La Société des Traversiers du Québec (STQ) a de son côté interrompu ses traversées entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac en raison des conditions météorologiques.

Aucune traversée n’a été effectuée entre les deux rives depuis la nuit de lundi à mardi.

Des rafales atteignant 150 km/h sont invoquées pour expliquer l’interruption de service.

La STQ indique que la traversée reprendra lorsque les conditions météorologiques le permettront.

Par ailleurs, le Saaremaa est resté quai pour la journée en raison de la météo.

Des semi-remorques stationnés.

Des camions stationnés à Sept-Îles. Ils ne peuvent poursuivre leur route en raison de la tempête.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Pannes à Baie-Comeau, Ragueneau et Tadoussac

À Baie-Comeau, des résidents ont été privés d’électricité, tant dans le secteur Marquette, desservi par la Municipalité, que dans le secteur Mingan, desservi par Hydro-Québec.

Dans Marquette, il manquait toujours de l'électricité sur les avenues Closse, Mance et Roberval en après-midi.

Selon la Municipalité, durant le processus de réalimentation, les avenues Ramezay et Desjardins se sont ajoutées à la panne, probablement en raison d’une ouverture de fusibles.

Le retour de l’électricité se poursuit progressivement, ajoute la Municipalité.

Dans le secteur Mingan, quelque 200 clients d'Hydro-Québec étaient toujours privés d'électricité un peu avant 22 h, mardi soir.

À Tadoussac, 130 personnes ont perdu le courant en fin d'avant-midi. La Municipalité indique sur sa page Facebook qu'un poteau électrique est tombé sur la rue des Pionniers dans le secteur du Golf. Leur courant a été rétabli en soirée.

Une panne de courant, qui privait d'électricité un peu plus de 150 maisons à Ragueneau, est maintenant réglée, toujours selon le site d'Hydro-Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !