•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gel des loyers prolongé jusqu'en janvier 2022 en Colombie-Britannique

Des immeubles devant les montagnes de Vancouver.

L'an prochain, les hausses de loyer seront plafonnées au taux d'inflation.

Photo : Radio-Canada / Kevin Mcintyre-Tor

Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique prolonge de nouveau le gel des loyers, cette fois jusqu’au 1er janvier 2022.

La mesure mise en place en mars 2020 devait, au départ, prendre fin en décembre de la même année, mais elle avait été prolongée jusqu'en juillet 2021.

Nous savons qu'il faut en faire plus, mais avec ces nouveaux changements, nous progressons, affirme le député de West End Vancouver, Spencer Chandra Herbert.

L'an prochain, les hausses de loyer seront plafonnées au taux d'inflation, annonce le gouvernement provincial. Avant son arrivée au pouvoir, en 2017, l'augmentation autorisée du loyer pouvait atteindre 4,3 %, un taux bien au-dessus de l'inflation, note-t-il dans un communiqué.

Protection contre les rénovictions

Les changements législatifs proposés offriront également aux locataires une protection contre les avis d'expulsion pour de « fausses » rénovations visant à chasser les locataires à long terme et à augmenter les loyers.

Les propriétaires devront présenter une demande à la Direction de la location résidentielle avant de pouvoir mettre fin à un contrat de location pour des rénovations. Ils ne pourront pas expulser des locataires pour des rénovations qui ne sont pas importantes ou qui n'exigent pas que le logement soit vacant.

Déception chez les propriétaires

La prolongation du gel des loyers ne surprend pas, mais elle déçoit le président-directeur général de l’association Landlord BC, David Hutniak.

Il rappelle que, pendant deux ans, les propriétaires ne pourront augmenter les loyers pour couvrir les impôts fonciers, les assurances, les coûts d'entretien et ceux de la pandémie. C’est très difficile. Les dépenses liées à la COVID-19 sont en train de monter en flèche.

Ses membres ont hâte d'augmenter les loyers en fonction de l'inflation, en 2022, affirme-t-il.

Le gouvernement propose cette mesure alors que l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique reprend sa 42e session parlementaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !