•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Théâtre Granada est officiellement baptisé par la Ville de Sherbrooke

Alors que la Ville de Sherbrooke se penche sur l'évaluation de la valeur patrimoniale de l'édifice, elle découvre que le nom du Théâtre Granada n'a même jamais été attribué.

Façade du Théâtre Granada.

L'édifice du Théâtre Granada, construit en 1928, évoque l’influence architecturale du renouveau colonial espagnol.

Photo : Radio-Canada / Anik Moulin

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke a fait la surprenante découverte selon laquelle le nom du « Théâtre Granada » n'avait jamais été attribué officiellement, alors qu'elle entamait une démarche pour en faire reconnaître la valeur patrimoniale en janvier dernier.

L'information a été révélée lundi soir lors du conseil municipal de Sherbrooke par le comité de toponymie.

La démarche d'évaluation a pour objectif d'octroyer un statut de protection municipal à l'édifice, situé au 51-55, rue Wellington Nord, en vertu de sa grande valeur historique et patrimoniale.

Le conseiller municipal et président du comité de toponymie de la Ville, Paul Gingues, dit avoir été surpris d'apprendre que ce merveilleux lieu n'était pas officialisé à la Commission de toponymie du Québec.

Donc, ce soir, on vient attribuer le nom Théâtre Granada pour ensuite le faire officialiser à la Commission de toponymie du Québec.

Une citation de :Paul Gingues, conseiller municipal et président du comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke

Construit en 1928, l'édifice évoque l’influence architecturale du renouveau colonial espagnol, d'où le nom Théâtre Granada, donné par les propriétaires-constructeurs, la United Amusements Corporation. Pour accompagner le nom emblématique, le comité a proposé au conseil la notice « Ville d’Espagne fondée au VIIe siècle av. J.-C. ».

Le comité de toponymie rappelle que le Théâtre est l'unique immeuble de Sherbrooke qui a été désigné lieu historique national du Canada par le gouvernement fédéral, peu avant son acquisition par la Ville de Sherbrooke en 1997.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !