•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non-respect du couvre-feu : les étudiants de l’Université Bishop’s montrés du doigt

Le campus de l'Université Bishop's.

Les étudiants du secteur de l’Université Bishop’s seraient nombreux à ne pas respecter les mesures préconisées par Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Pierrick Pichette

Radio-Canada

Les étudiants du secteur de l’Université Bishop’s seraient nombreux à ne pas respecter les mesures préconisées par Québec. Sur 97 constats d’infractions délivrés la semaine dernière par le Service de police de Sherbrooke (SPS) concernant le non-respect du couvre-feu et l’interdiction de se rassembler, 35 l’ont été dans le secteur de l’université située à Lennoxville.

On a de la difficulté avec nos étudiants et on a les policiers pour appliquer les différents décrets [mis en place] par le gouvernement et le ministère de la Sécurité publique, a indiqué la conseillère Danielle Berthold, également présidente du Comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke, lors de la période de messages des élus au conseil municipal, lundi soir.

En collaboration avec la sécurité de l’université, on réussit à contrôler le tout. Mais les policiers interviennent pour la très grande majorité sur des plaintes citoyennes, poursuit-elle.

La conseillère municipale réagissait à l'information selon laquelle Sherbrooke était le corps policier qui avait délivré le plus de constats d’infraction concernant le non-respect du couvre-feu au prorata de sa population. Soit un taux deux fois et demie plus élevé que la moyenne provinciale.

C'est une directive [du gouvernement] qui est en place depuis le 9 janvier. Donc nos patrouilleurs font les vérifications nécessaires pour s'assurer du respect des mesures et que les gens respectent le couvre-feu. [...] On a un surplus d'effectifs en lien avec la semaine de relâche, pour maintenir les mesures sanitaires en place.

Une citation de :Danielle Berthold, conseillère municipale du district de Desranleau et présidente du Comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke

Danielle Berthold a néanmoins tenu à préciser qu’il fallait mettre ces chiffres en perspective, notamment en raison de la présence de deux universités et trois établissements d’enseignement collégial sur son territoire.

[Ça] ajoute 40 000 personnes à notre population pour atteindre 200 000 de population totale de la grande région sherbrookoise. On comprend que la population étudiante et les gens sont tannés, par contre il ne faut pas lâcher les mesures., souligne-t-elle.

Au cours de la dernière semaine, le SPS a délivré 78 constats pour non-respect du couvre-feu.

Pour la même période, 19 l'ont été pour des rassemblements illégaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !