•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premières vaccinations du grand public contre la COVID-19 au Manitoba

L’admissibilité à la vaccination passe à 90 ans et à 70 ans pour les personnes issues de Premières Nations.

Une femme à l'épaule découverte reçoit un vaccin.

Gisella Greshner reçoit sa première dose de vaccin contre la COVID-19 lundi.

Photo : City News

Radio-Canada

Le Manitoba atteint un nouveau jalon dans la campagne de vaccination contre la COVID-19. Lundi après-midi, les premiers particuliers ont reçu leurs vaccins.

Toute personne née avant le 31 décembre 1930 et toute personne issue d’une Première Nation née avant le 31 décembre 1950 peuvent désormais prendre rendez-vous pour un vaccin contre la COVID-19.

Les premiers rendez-vous pour le grand public se sont déroulés au Centre des congrès RBC, à Winnipeg. Nina Luhowy était l’une des premières personnes à recevoir le vaccin lundi.

Jusqu'ici, tout va bien. Je ne peux pas me plaindre, dit-elle après avoir été immunisée.

Les vaccins étaient jusque lors réservés à des groupes prioritaires, dont les travailleurs de la santé et les résidents de foyers pour aînés.

La province a l’intention de vacciner le grand public selon des tranches d’âge, en commençant par les personnes les plus âgées.

Les autorités sanitaires manitobaines estiment qu’avec un approvisionnement faible de vaccin (où seuls les vaccins de Pfizer-BioNtech et Moderna sont approuvés), la campagne de vaccination se terminerait à la fin du mois de novembre.

Avec un troisième vaccin, la province estime qu’elle pourra terminer sa campagne d’ici la fin du mois d'août.

Vendredi, Santé Canada a donné le feu vert au vaccin d'AstraZeneca-Oxford. Cela devrait assurer un approvisionnement de plusieurs millions de doses de vaccin supplémentaires au pays.

Visitez notre dossier sur les vaccins contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !