•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : à Whitehorse, les 18 ans et plus peuvent désormais se faire vacciner

Un panneau devant une clinique de vaccination.

Depuis lundi, les adultes âgés de 18 ans et plus qui le souhaitent peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner au Centre des congrès du Yukon, à Whitehorse.

Photo : Steve Silva / CBC

Radio-Canada

Lundi marque une date particulière pour le Yukon. Whitehorse devient la toute première capitale des territoires et provinces à offrir la vaccination aux adultes âgés de 18 ans et plus qui le souhaitent.

Il y avait de la hâte, mais aussi le sentiment d’être privilégié à Whitehorse lundi matin, devant le Centre des congrès du Yukon, qui accepte maintenant non seulement les adultes habitant la capitale, mais aussi ceux d'Ibex Valley, de Marsh Lake, de Mendenhall et de Mount Lorne.

Je pense qu’on est très chanceux, vraiment très chanceux d’avoir ces vaccins disponibles pour nous si rapidement, s’enthousiasme David Downing, qui a reçu sa deuxième dose lundi.

Même sentiment du côté de Shari et de Brianna Heal. Mère et fille sont venues ensemble recevoir leur première dose du vaccin, un moment que la première trouve très particulier.

Shari Heal concède néanmoins que la prise de rendez-vous en ligne a été une partie compliquée, le site Internet du gouvernement ayant subi plusieurs problèmes techniques depuis le 18 février. Les autorités ont cependant affirmé la semaine dernière qu’elles avaient résolu le problème.

Une fois le rendez-vous pris, tout s’est passé de façon très fluide, soutient Mme Heal. Tout est très bien organisé sur place, il n’y a pas d’attente, précise-t-elle.

Deux femmes posent masquées après s'être fait vacciner.

Shari et Brianna Heal, mère et fille, sont venues ensemble recevoir leur première dose de vaccin à Whitehorse, le jour où la vaccination pour les 18 ans et plus a commencé.

Photo : Steve Silva / CBC

Brianna, 19 ans, dit quant à elle qu'elle est très contente d'avoir l’âge requis pour se faire vacciner. C’est vraiment génial, c’est une bonne chose de se sentir un peu plus en sécurité grâce au vaccin, avoue-t-elle.

Pour les deux femmes, tout comme pour David Downing, les vaccins représentent surtout un espoir de protéger la communauté et de voir la vie normale reprendre ses droits.

Jusqu’à 1000 personnes vaccinées par jour

Pour que cela arrive, les Yukonnais devront se rendre massivement à la clinique de vaccination. Lundi, cela semblait être bien parti, puisque la prochaine date possible pour réserver un créneau de vaccination était le 16 mars.

Joie McBryan, responsable des soins infirmiers à la clinique de vaccination de Whitehorse, s’attendait lundi, et les jours suivants, à voir se présenter entre 800 et 1000 personnes. La clinique peut accueillir jusqu’à 1000 personnes par jour, grâce à une équipe de 10 ou 11 professionnels de la santé capables d'administrer le vaccin.

Être capable de faire partie d’une équipe qui administre le vaccin est vraiment un honneur.

Une citation de :Joie McBryan, responsable des soins infirmiers à la clinique de vaccination de Whitehorse

Pour l’instant, l’infirmière assure que tout se déroule bien. Nous n’avons pas de défis particuliers à ce stade-ci, à part nous assurer que les personnes puissent prendre rendez-vous et s’assurer que la documentation concernant les vaccins est facilement accessible, se réjouit-elle.

Une femme masquée pose devant une clinique de vaccination.

Joie McBryan, responsable des soins infirmiers à la clinique de vaccination de Whitehorse, affirme qu'il y aura des vaccins pour tous ceux qui souhaitent se faire vacciner.

Photo : Steve Silva / CBC

Mme McBryan demande cependant aux personnes qui n’ont pas pris de rendez-vous de s’abstenir de passer à la clinique. Si nous pouvons, nous les vaccinerons, mais la plupart du temps, nous n’avons pas la capacité de le faire, explique-t-elle.

Marche à suivre 

Les adultes de 18 ans et plus peuvent prendre rendez-vous en ligne (Nouvelle fenêtre) ou par téléphone, au 1 877 374-0425.

Les vaccinations ont lieu tous les jours, sauf le dimanche, du 1er au 20 mars au Centre des congrès du Yukon, à Whitehorse.

Le Yukon, 2e au pays dans la course à la vaccination

Jeudi, le territoire avait administré 10 865 premières doses du vaccin Moderna et 4309 deuxièmes doses. Ces chiffres placent le Yukon au deuxième rang des provinces et territoires en termes de pourcentage de la population totale entièrement vaccinée, avec un peu plus de 10 %, suivant de près l'exemple du Nunavut.

Jeudi, le médecin en chef de la santé publique du territoire, le Dr Brendan Hanley, n’avait pas pu cacher son enthousiasme. Nous sommes bien en chemin pour vacciner la majeure partie de notre population, avait-il affirmé.

Avec les informations de Steve Silva et Danielle d'Entremont

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !