•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers occupants s'installent à la Résidence Plaisance des Îles

La Résidence Plaisance des Îles-de-la-Madeleine, en hiver.

La façade de la Résidence Plaisance n'est pas encore entièrement finalisée.

Photo : Louis Fournier

Radio-Canada

Les cinq premiers locataires de la Résidence Plaisance de Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine, ont fait leur entrée dans leur nouveau milieu de vie lundi. Ces déménagements surviennent cinq ans après le début des démarches qui ont mené à cette nouvelle construction évaluée à 56,3 millions $.

La fébrilité était à son comble lors de l’arrivée de la toute première résidente, vers 8 heures lundi. On était déjà un groupe pour l’accueillir, relate le président du conseil d’administration (CA) de la Résidence Plaisance, Louis Fournier. Dès mardi, trois nouveaux locataires déménageront chaque jour; pour ce faire, chacun pourra compter sur l’aide de deux aidants naturels.

Au total, 208 places ont été créées. De ce nombre, 143 appartements sont destinés à des aînés autonomes ou en légère perte d'autonomie. Quelque 80 baux ont déjà été signés dans cette aile du bâtiment. Louis Fournier y voit le signe qu’un réel besoin était présent au sein de la communauté madelinienne.

On est convaincus qu’à la fin de l’année, nos 143 logements vont être remplis.

Une citation de :Louis Fournier, président du conseil d’administration de la Résidence Plaisance des Îles-de-la-Madeleine

Ce dernier indique par ailleurs que les gestionnaires possèdent actuellement une importante liste d’attente composée de gens qui veulent voir et toucher avant de louer.

Un petit appartement de la Résidence Plaisance.

Voici l'un des 143 appartements que pourront occuper des aînés autonomes ou vivant avec une légère perte d'autonomie.

Photo : Louis Fournier

Précisons que 65 places en CHSLD seront également offertes afin de compléter l’offre du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Îles. Une annonce conjointe avec la Résidence Plaisance devrait avoir lieu quant à ces places subventionnées au cours des prochains jours.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, salue l’ouverture officielle de la Résidence Plaisance, un projet d’envergure qu’il qualifie aussi d’audacieux. C’est que de positif de voir cet ajout-là en termes de milieu de vie dans notre communauté, commente M. Lapierre.

L’élu salue le travail des bénévoles de l’organisme à but non lucratif qui planche sur ce dossier depuis de nombreuses années. Jonathan Lapierre rappelle d'ailleurs que la Résidence Plaisance vient en quelque sorte répondre aux besoins en hébergement découlant du vieillissement de la population de l’archipel, un enjeu de tous les instants. De plus, rappelle-t-il, 125 emplois sont créés.

Des travaux encore à prévoir

La première pelletée de terre a eu lieu le 27 juin 2019 sur le site de l'ancien CHSLD Villa Plaisance. La nouvelle résidence devait initialement ouvrir ses en novembre 2020. L’ouverture a toutefois été reportée à janvier dernier, puis au 1er mars, en raison de retards causés par la pandémie de COVID-19.

Le chantier de construction mené par l’entrepreneur Pomerleau inc. a notamment dû être suspendu pendant le confinement du printemps dernier.

Les lieux ne sont donc pas entièrement finalisés au moment où les premiers locataires s’installent. Les résidents devaient arriver en janvier et certains avaient de la difficulté à garder leur logement pour encore quelques semaines. On devait se dépêcher de les intégrer, fait valoir le président du conseil d'administration.

La cuisine, la salle à manger, le salon et les espaces communs sont fins prêts. Ce qui est accessible aux résidents qui rentrent chez nous est vraiment sécuritaire, assure M. Fournier. La façade extérieure, le sous-sol et quelques appartements doivent encore être complétés.

Les travaux devraient s’étendre sur une période d’un mois. Des murs de séparation seront installés afin de bloquer l’accès aux chantiers. Les personnes dont l’appartement n’est pas encore prêt ont été assignées à un logement temporaire sur place.

Dans un contexte particulier

Si les Îles-de-la-Madeleine ont été relativement épargnées par la pandémie de COVID-19, la crise sanitaire demeure néanmoins au cœur des préoccupations de l’équipe de la Résidence Plaisance.

La salle à manger de la Résidence Plaisance, où ont été placées plusieurs petites tables espacées.

La configuration de la salle à manger de la résidence a été adaptée afin d'accueillir des bulles composées de deux personnes.

Photo : Louis Fournier

Les règles de prévention contre les infections y sont appliquées à la lettre et les installations ont été temporairement revues afin d’éviter les rassemblements. Il n’y a pas de chance à prendre , maintient Louis Fournier, qui estime qu’il est primordial de ne pas baisser la garde.

L’équipe en place a travaillé de concert avec la Santé publique afin de pouvoir accueillir les premiers locataires et prévoir le déroulement des déménagements.

avec les informations de Roxanne Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !