•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison de course de chevaux est annulée en Saskatchewan

Un hippodrome vu du ciel.

L'hippodrome Marquis Downs devait accueillir la nouvelle saison de courses de chevaux cette année (archives).

Photo : Fournie par Prairieland Park

Radio-Canada

L’annulation de la saison 2021 de course de chevaux dans la province aura des conséquences négatives sur le sport et la communauté, selon les jockeys et un conseiller municipal de Saskatoon.

Les courses à l'hippodrome Marquis Downs avaient déjà été annulées l'année dernière en raison de la pandémie de COVID-19. La semaine dernière, l'organisation Prairieland Park, propriétaire de l’hippodrome, a annoncé que la saison 2021 serait également annulée.

Une nouvelle mal accueillie, notamment par la communauté des amateurs du sport, qui disent avoir été surpris par cette décision après des mois de silence de la part de l’organisme.

Il me semble que cette organisation qui se consacre à la gestion de courses de chevaux et à la promotion de l’agriculture a fait peu d'efforts, explique la jockey Nicole Hein.

Même son de cloche du côté du conseiller municipal de Saskatoon, Darren Hill, qui se dit déçu de la raison de l’annulation de la saison. Il estime que les dirigeants de Prairieland Park ont une obligation envers la Ville et le secteur agricole de la province et que l'annulation de la saison aura des conséquences au-delà des propriétaires et des entraîneurs de chevaux.

Il y a beaucoup d'autres personnes qui seront touchées par cela. Je suis déconcerté par cette nouvelle.

Prairieland Park assure que la saison a été annulée pour plusieurs raisons, notamment l’impossibilité d’avoir des jockeys venus de l'étranger à Saskatoon et d'organiser des courses en toute sécurité et dans le respect des mesures sanitaires imposées par l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA).

Le président-directeur général de l’organisation, Mark Reiger, indique que cette décision aura aussi des effets financiers sur Prairieland Park, car cela pourrait engendrer des pertes de près de 3 millions de dollars.

Darren Hill croit qu’une saison sécuritaire aurait pu tout de même avoir lieu.

La Ville de Saskatoon s’est dite déçue de l’annulation de la saison et inquiète des conséquences que cela pourrait avoir sur l’industrie.

J'ai suivi les effets de la COVID-19 sur la capacité à gérer une saison et les défis financiers que cela impose à l'industrie. Je suis également conscient qu'il faudrait une intervention au-delà du rôle de la Ville pour régler ces problèmes, a affirmé le maire de Saskatoon, Charlie Clark.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !