•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dépouillement du vote à Terre-Neuve-et-Labrador pourrait s’étaler jusqu'en avril

Une main déposant son vote dans la boîte.

Le dépouillement du vote pourrait durer plus de 30 jours, selon une porte-parole d'Élections Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : Radio-Canada

Le dépouillement du vote à Terre-Neuve-et-Labrador pourrait durer plus d’un mois. Les électeurs pourraient ainsi devoir attendre jusqu’en avril pour connaître le résultat final des élections générales, selon l’agence qui organise le scrutin.

Les élections devaient avoir lieu le 13 février dernier, mais le vote en personne a été annulé la veille du scrutin à cause d'une flambée de nouveaux cas de COVID-19 dans la région de Saint-Jean.

Selon les estimations les plus récentes, Élections Terre-Neuve-et-Labrador devra compter un maximum d’environ 155 000 bulletins spéciaux envoyés par la poste ou remis directement aux bureaux locaux de l'agence. Ce chiffre comprend quelque 120 000 bulletins spéciaux demandés depuis la transition au vote par correspondance dans les 40 circonscriptions de la province.

Plusieurs enveloppes à ouvrir et à trier

La porte-parole, Adrienne Luther, explique qu’Élections Terre-Neuve-et-Labrador pouvait dépouiller environ 5000 bulletins spéciaux par jour lors des dernières élections. L’agence doit travailler au même rythme cette fois-ci. Elle confirme que ce processus pourrait donc s’étaler sur environ 31 jours, si tous les bulletins spéciaux demandés par les électeurs sont renvoyés à Élections Terre-Neuve-et-Labrador.

La durée de temps nécessaire pour dépouiller les bulletins spéciaux dépend du nombre de bulletins spéciaux qu’on va recevoir, estime Mme Luther. Historiquement, nous recevons la majorité des bulletins, mais ces élections sont tout sauf ordinaires.

Le directeur général des élections, Bruce Chaulk, ajoute qu'il pourrait embaucher d'autres scrutateurs s'il le juge nécessaire. Il indique qu'à l'heure actuelle, 16 scrutateurs ont été recrutés pour compter les voix. L'équipe va travailler 7 jours sur 7 pour dépouiller les votes.

La date limite pour oblitérer son bulletin de vote est le 12 mars, mais Mme Luther confirme qu'Élections Terre-Neuve-et-Labrador espère lancer le dépouillement des bulletins déjà reçus au quartier général de l’agence d’ici la fin de la semaine.

Élections Terre-Neuve-et-Labrador souligne que les bulletins spéciaux sont remis à l’agence à l’intérieur de plusieurs enveloppes. Ils doivent être retirés de leur enveloppe et triés par circonscription.

Processus plus simple pour les bulletins de vote par anticipation

De plus, l’agence devra aussi dépouiller les 33 353 autres bulletins du vote remplis lors du vote par anticipation, le 6 février dernier. Ce processus sera comparativement plus simple, ces bulletins n'étant pas insérés dans des enveloppes et étant déjà regroupés par circonscription.

Mme Luther ne pouvait pas préciser la durée attendue pour cette portion du dépouillement, mais elle indique qu’elle s’ajoutera au temps nécessaire pour compter les bulletins spéciaux.

Élections Terre-Neuve-et-Labrador n'envisage pas un scrutin en personne, même si le nombre de nouveaux cas de COVID-19 continue de diminuer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !