•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Semaine de relâche : les policiers du Québec feront respecter les règles

Deux policiers, avec des masques, aux côtés de leur véhicule de police.

Les policiers de partout au Québec ont le mot d'ordre de faire respecter les mesures sanitaires durant la semaine de relâche.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

Si plusieurs Québécois veulent profiter de la semaine de relâche pour s'échapper des grands centres, les policiers, eux, ne prendront pas de vacances.

Le temps des avertissements est terminé, selon André Durocher, porte-parole de l’Association des directeurs de police du Québec. On est à l'étape où les policiers vont sévir plutôt que de faire de la sensibilisation, a-t-il souligné lundi en entrevue à Tout un matin.

Au stade où nous en sommes, ça fait un an qu'on est en pandémie; personne ne peut dire qu'il ignore qu'on est dans une situation extraordinaire, ajoute-t-il.

Ceux qui choisissent de voyager en dehors de leur région doivent respecter les mesures sanitaires. Les rassemblements entre familles et amis restent interdits partout dans la province, et ce, même à l'abri des regards.

André Durocher précise également qu'une personne qui vient d'une zone rouge doit continuer d'appliquer les règles de sa zone, peu importe où elle se trouve.

Par exemple, le couvre-feu dans une zone rouge est à 20 h; si vous vous déplacez dans une zone orange, où le couvre-feu est à 21 h 30, vous devez continuer à vous conformer comme si vous étiez dans une zone rouge, explique M. Durocher.

Les policiers seront donc plus visibles partout au Québec. Cependant pour éviter une flambée des cas de COVID-19, André Durocher en appelle à la solidarité.

Les personnes qui se lèvent ce matin, qui se regardent dans le miroir et se disent "moi, qu'est-ce que je peux faire pour contribuer à réduire la pandémie?", bien c'est de se conformer aux règles qui sont en vigueur actuellement.

Une citation de :André Durocher, porte-parole de l’Association des directeurs de police du Québec

André Durocher assure que les effectifs policiers seront assez nombreux pour faire respecter les règles sur l'ensemble du territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !