•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Engouement inattendu pour la chasse aux trésors La cachette à Chippie

Des jeunes participants sourient à la caméra.

Les enfants adorent participer aux recherches.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Les deux Jeannoises à l’origine de l’activité La cachette à Chippie ne croyaient pas que l’initiative allait susciter un tel engouement et durer si longtemps. Deux mois plus tard, les jeunes participants sont toujours au rendez-vous.

Charlotte Patry Néron et Héléna Dufour ont lancé leur projet en janvier. Elles s’amusent à cacher des surprises pour faire sortir et bouger les familles du Lac-Saint-Jean. Elles les invitent à trouver ces trésors en partageant des indices sur leur page Facebook.

Chippie, c’est le nom de la chienne de Charlotte. L’animal est presque devenu une vedette avec la popularité du projet.

Une femme tient une chienne dans ses bras devant un groupe de jeunes.

La chienne Chippie ne passe pas inaperçu parmi les participants.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Égayer les mois de pandémie

L’activité jette un peu de magie en cette période difficile pour les enfants. Même les parents se prêtent au jeu. Des surprises leur sont même destinées dorénavant.

Une jeune fille montre l'un des cadeaux dans un sac de plastique.

Les cadeaux proviennent tous d’entreprises locales.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Les deux instigatrices collaborent avec des entreprises régionales pour créer leur butin. Elles peuvent ainsi faire découvrir des produits locaux.

On trouve qu'on a de beaux entrepreneurs avec des produits intéressants, donc c'est ce volet aussi que l'on voulait développer, explique Héléna Dufour. Au départ, on a sollicité seulement des commerçants de Lac-à-la-Croix, mais on a eu des commerçants du Saguenay et du Lac-Saint-Jean au complet!

On veut que ça continue pour le mois de mars, on a plein de partenariats qui s'en viennent.

Une citation de :Charlotte Patry Néron, initiatrice de l'activité
Un groupe de jeunes et de parents écoutent les consignes des deux instigatrices.

L'activité permet de faire bouger les jeunes et de les faire sortir de la maison.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Des jeunes circulent dans une forêt.

Les instigatrices du projet sont surprises de l'engouement de leur activité et ont l'intention de la poursuivre encore plusieurs semaines.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Des idées qui fourmillent

D'autres chasses au trésor sont organisées tous les soirs pendant la semaine de relâche, notamment à Desbiens. Une chasse aux œufs de Pâques, un peu plus tard, est aussi dans les cartons.

Deux enfants se promènent dans un sentier enneigé.

L'activité permet aux jeunes de découvrir et d'explorer des endroits des alentours.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Les idées ne manquent pas dans la tête des deux instigatrices. Elles aimeraient vendre du matériel promotionnel et se servir des profits pour offrir des articles de plein air aux jeunes des municipalités participantes.

D'après le reportage de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Divertissement