•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accidents de motoneige : un conducteur dans un état critique en Montérégie

Gros plan sur des gyrophares activés

Deux accidents de motoneige sont survenus dimanche au Québec, dont un qui a causé de graves blessures.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

presse canadienne

Deux accidents de motoneige sont survenus dimanche en fin de journée au Québec, dont une embardée en Montérégie qui a causé de graves blessures à un homme d'une quarantaine d'années. Sa vie serait en danger.

Les services d'urgence ont été appelés vers 18 h à se rendre sur un sentier de motoneige, près du rang Sainte-Rose, dans la municipalité de Saint-Jude, située à une dizaine de minutes de Saint-Hyacinthe.

Pour une raison encore inconnue, le motoneigiste aurait perdu le contrôle de son véhicule. Il a été transporté dans un centre hospitalier et sa vie serait en danger, mentionne la Sûreté du Québec.

Comme il aurait pu avoir les capacités affaiblies par l'alcool lors de l'incident, des démarches seront faites pour obtenir des échantillons de sang sur sa personne. Des témoins sont présentement rencontrés en lien avec cet événement, explique la porte-parole de la SQ, Catherine Bernard.

Un peu plus tôt, vers 17 h 30, une autre embardée a aussi causé des blessures importantes à un motoneigiste à Saint-Lazare-de-Bellechasse dans la région de Chaudière-Appalaches. Toutefois, sa vie est sauve, précise la SQ.

Le conducteur d'une trentaine d'années aurait perdu la maîtrise de son engin avant de percuter un arbre sur une terre privée, à l'intersection du 7e rang Est et de la route 279. L'homme a été transporté dans un centre hospitalier.

Une personne prenait bord à l'arrière de la motoneige. Elle a été évaluée par les ambulanciers, mais a refusé d'être transportée à l'hôpital. Elle aurait subi des blessures mineures.

L'alcool pourrait également être en cause dans cet accident. Des démarches sont en cours pour obtenir des prélèvements sanguins sur le conducteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !