•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La députée du Nunavut aborde son retour à la Chambre des communes

Une image de la nouvelle députée de la circonscription de Nunavut, Mumilaaq Qaqqaq. En arrière-plan, Iqaluit, la capitale territoriale

« Tout va très bien », déclare la députée fédérale du Nunavut, Mumilaaq Qaqqaq, qui est de retour au travail après huit semaines d'absence.

Photo : Radio-Canada / Marc Godbout

Radio-Canada

La seule députée fédérale du Nunavut, Mumilaaq Qaqqaq, a décrit son épuisement professionnel qui l’a poussé à s’absenter huit semaines en 2020 et son retour au travail en janvier, lors d’un entretien à CBC.

La néo-démocrate s’était éloignée de la vie politique en octobre après une tournée des conditions de logement de sa circonscription qui d'après elle l’a laissée déprimée, anxieuse et bouleversée.

Attention, des détails de cet article peuvent perturber certains lecteurs.

Je n’arrivais pas à comprendre [...] comment des leaders à l’échelle nationale pouvaient accepter que des gens vivent dans des conditions si épouvantables , souligne Mme Qaqqaq.

La députée savait que des segments de la population vivaient mal, mais elle a été surprise par la sévérité de la crise lors de sa tournée.

Il y a des familles dont le plus jeune enfant s’est donné la mort dans la maison et elles ont dû nettoyer le tout [...] Elles n’avaient aucune option pour s'installer ensuite autre part , se désole Mumilaaq Qaqqaq.

Elle ne s’attend pas d’une aide d’Ottawa : Ce que l’on a vu depuis avant même la naissance de mon père, c’est que le gouvernement fédéral ne fait rien pour les Inuit et les peuples du Nord.

Mumilaaq Qaqqaq a été élue en 2019 à l'âge de 25 ans, soit la plus jeune députée fédérale du Canada qui a fait l’objet d’un intérêt médiatique important.

À l’émission The Sunday Magazine, elle décrit le nombre de fois où les agents du service de protection parlementaire lui ont demandé sa pièce d’identité, car ils ne pensait pas s'adresser à une députée fédérale.

Pourtant, je suis une des députées les plus reconnaissables de la Chambre des communes. Il n’y a pas beaucoup de gens qui se promènent avec des tatouages sur le visage.

Une citation de :Mumilaaq Qaqqaq, députée fédérale du Nunavut

Mme Qaqqaq dénonce aussi le fait que le Nord est traité comme un pays étranger ou un monde différent qui n’est pas accessible. Ça, c’est la faute du gouvernement fédéral.

Cependant, la députée estime que depuis son retour au travail il y a quelques semaines, elle se sent beaucoup mieux : « Tout va très bien. C’était agréable de revenir après les fêtes de fin d’année. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !