•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des musulmanes choisissent l'autodéfense pour lutter contre la peur et le racisme

En 10 semaines, 5 attaques contre des femmes voilées ont eu lieu à Edmonton.

Aisha donne un coup de pied dans l'air.

Aisha donne des cours d'autodéfense.

Photo : Radio-Canada / Katrine Deniset

Après une série d'attaques contre des musulmanes à Edmonton, des mosquées combattent le racisme en organisant un cours d'autodéfense pour montrer aux femmes comment se protéger en cas de danger.

La communauté musulmane a été secouée par des gestes haineux. En 10 semaines, 5 attaques contre des femmes portant le voile ont été perpétrées dans la capitale albertaine.

Il fallait agir vite, selon Noor Al-Henedy, responsable des communications de la mosquée Al Rashid, une des trois mosquées à l'origine de l'initiative.

C'est inacceptable. Il est impossible que cela devienne la norme.

Une citation de :Noor Al-Henedy, mosquée Al Rashid

D'après elle, les cours d'autodéfense aideront les femmes voilées à se sentir en confiance dans leur quotidien : Une femme ou une jeune fille ne devrait pas vivre dans la peur.

À l'intérieur d'une mosquée, une femme musulmane montre à d'autres femmes comment se défendre physiquement lors d'une agression.

Des femmes musulmanes apprennent à se défendre en cas d’agression

Photo : Radio-Canada

Déjà une forte demande

Sitôt lancé la semaine dernière, le premier cours était rempli. L'intérêt a été le même lors du deuxième cours, dimanche, avec environ 20 femmes au rendez-vous. Les règles de distanciation ont été respectées, et les organisateurs ont reçu le feu vert de Services de santé Alberta.

De façon générale, faire partager sa passion et son expertise est un bonheur pour la jeune instructrice d'arts martiaux Aisha. Mais, par moments, cela peut être tout aussi déchirant.

Je trouve cela triste de voir qu'il y a beaucoup de mamans qui doivent suivre ces cours car elles veulent vivre en sécurité pour elles-mêmes et leurs enfants, explique-t-elle.

Noor Al-Henedy en entrevue.

Noor Al-Henedy a aidé à programmer les cours qui seront offerts durant les prochaines semaines.

Photo :  CBC / Scott Neufeld

Son objectif est de leur transmettre la force mentale nécessaire pour gérer une situation où elles feraient face à de la violence, car l'autodéfense ne requiert pas toujours un combat physique.

Les participantes apprendront à suivre leur instinct pour réagir vite, affirme Aisha. Elles apprendront aussi à utiliser un autre outil précieux et puissant : leur voix.

« La plupart du temps [nous, les femmes], nous pensons que nous sommes est vraiment faibles et que nous ne sommes même pas capables de nous défendre, dit-elle. Et c'est pour ça que je veux vraiment aider les femmes noires et les femmes musulmanes. J'aimerais vraiment leur ouvrir des portes et voir un grand changement. »

Avec les informations de Jordan Omstead

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !