•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bon samaritain se retrouve avec une voiture neuve et des cacahuètes à vie

Gary Bath est debout devant des arbres enneigés.

Gary Bath a aidé une famille américaine malmenée par la neige sur la route de l'Alaska.

Photo : Radio-Canada / Dave Croft

La Presse canadienne

Un Britanno-Colombien qui a fait la manchette après avoir reconduit une famille américaine jusqu'à la frontière entre le Canada et l'Alaska pourra bientôt faire le même trajet dans une voiture neuve avec des cacahuètes.

Gary Bath, un ranger canadien et vétéran établi à Fort St-John, est venu en aide à Lynn Marchessault et ses enfants lorsque ces derniers se sont retrouvés coincés dans une tempête de neige en novembre dernier.

Cette bonne action a été saluée par l'entreprise américaine Planters, qui a offert à M. Bath et à Mme Marchessault de nouveaux véhicules ainsi qu'un approvisionnement à vie en cacahuètes.

Ils nous ont écrit sur Facebook Messenger en essayant d'entrer en contact avec nous, a expliqué M. Bath lors d'une entrevue. Leur message était du genre : « Je sais que ça va sembler fou, mais croyez-nous, c'est vrai.

J'étais très surpris. Je pensais que l'histoire avait fait son temps et qu'on en avait fini.

Une citation de :Gary Bath, bon samaritain

Ces prix s'inscrivent dans une décision de Planters de renoncer à une publicité coûteuse à l'occasion du Super Bowl cette année et d’employer plutôt ces fonds pour récompenser de bons samaritains. L'entreprise dit consacrer 5 millions de dollars américains à cette initiative.

Coincés sur la route de l'Alaska

Début novembre, Mme Marchessault, accompagnée de ses deux enfants, conduisait vers l'Alaska depuis la Géorgie pour rejoindre son mari lorsque la famille s’est retrouvée dans le pétrin non loin d'un hôtel pour travailleurs temporaires en bordure de route à Pink Mountain, en Colombie-Britannique.

Sa voiture n'était pas équipée de pneus d'hiver et elle n'était pas habituée à conduire sur des chaussées enneigées, explique M. Bath.

Il a eu vent de leur mésaventure sur Facebook et en a fait part à sa femme.

Pourquoi es-tu toujours là et pas en train de l'aider ?, a alors déclaré sa femme. M. Bath affirme que les deux familles sont désormais proches et qu'il parle pratiquement tous les jours à Mme Marchessault.

Son épouse et lui ont même envoyé des cadeaux typiquement canadiens aux enfants de Mme Marchessault pour Noël : des croustilles au ketchup et du café de Tim Hortons.

M. Bath s'avoue surpris de l'attention que son histoire a retenue à travers le monde.

Ce n'est rien, ce que j'ai fait. Je me suis juste assis dans le camion et j'ai conduit pendant quelques jours. Ce n'est rien de majeur , soutient-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !