•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Postes Canada suspend la distribution dans deux tours à condos de Toronto

Des camions de Postes Canada dans un stationnement

Postes Canada affirme que les résidents des tours concernées ne portent pas de masque dans les aires communes.

Photo : Radio-Canada / Oliver Walters/CBC News

Radio-Canada

Postes Canada a suspendu la distribution du courrier dans deux tours à condos de Toronto. Un porte-parole de la société d’État explique que certains résidents qui y vivent ne portent pas de masque dans les zones communes que les facteurs doivent utiliser pour déposer le courrier.

Dans un courriel adressé dimanche à CBC Toronto, un porte-parole a déclaré que la distribution du courrier avait été suspendue aux 100 et 150 Graydon Hall, près de Don Mills Road et de l'autoroute 401. Les résidents doivent désormais aller chercher leur courrier dans un dépôt de Postes Canada situé au 70 Wynford Drive, à environ huit minutes en voiture ou 27 minutes en bus.

Les résidents des immeubles d'habitation et des copropriétés de Toronto sont tenus, en vertu des règlements municipaux, de porter un masque dans les zones communes.

Dans les zones des immeubles auxquelles les employés de livraison doivent avoir accès pour distribuer le courrier, certaines personnes ne portent pas de masque, a déclaré Valérie Chartrand, porte-parole de Postes Canada, dans un courriel dimanche.

Il s'agit d'un risque pour la sécurité et nous en avons informé la direction des bâtiments. Le port de masques dans les lieux publics est recommandé par la Santé publique et est une courtoisie commune envers les autres, en particulier ceux qui travaillent pour fournir un service.

Postes Canada a déclaré que le service de distribution du courrier dans les boîtes aux lettres à l'intérieur reprendra dès que cela sera sûr. Elle a rappelé aux résidents que les masques sont obligatoires à l'intérieur des bâtiments de Postes Canada.

Nous comprenons que nous traversons une période difficile et nous apprécions que nos clients contribuent à la sécurité de nos employés, ce qui contribuera également à la sécurité de nos communautés locales.

De son côté, GH Capital Corp, la société de gestion immobilière qui possède et entretient les appartements concernés, a déclaré avoir été informée le 4 février que la distribution du courrier dans les deux bâtiments cesserait immédiatement.

La société a demandé aux résidents dans une lettre datée du 5 février qu'elle prévoit de contacter la direction de Postes Canada et le député provincial Michael Coteau, qui représente Don Valley East, pour discuter de la question.

La raison invoquée par Postes Canada est que nos résidents ne portent pas leurs masques dans la zone commune, peut-on lire dans la lettre.

Bien que nous sachions que ce n'est pas le cas de 95 % de nos résidents, nous savons que les 5 % restants pensent qu'ils ne devraient pas participer au programme de port du masque et ceci nous préoccupe tous profondément.

VEUILLEZ porter vos masques à tout moment lorsque vous quittez votre logement... même pour sortir les poubelles; nous ne voulons pas manquer un autre jour de courrier, peut-on lire en gras dans la lettre.

La société encourage également les résidents à contacter M. Coteau et la députée Yasmin Ratansi, qui représente Don Valley East au fédéral, pour faire part de leurs préoccupations.

Des résidents frustrés

C'est très frustrant, a déclaré dimanche May Aboayda, une résidente d'une des deux tours. Je vais déménager de ce bâtiment. C'est trop.

Mme Aboayda a dit que les résidents suivent les règles. Tout le monde porte un masque. Nous n'avons pas de cas dans le bâtiment. Tant de gens attendent leurs documents. J'espère qu'ils vont bientôt résoudre ce problème, a-t-elle dit.

Le portrait d'un homme à l'extérieur

Iulian Stanciu se dit irrité par la décision de Postes Canada.

Photo : Radio-Canada / Robert Krbavac/CBC News

Iulian Stanciu, lui aussi résident d'un des bâtiments, s'est dit irrité du fait qu'il devra aller chercher son courrier en voiture. Selon lui, la décision n'est pas justifié.Je pense qu'ils s'en servent comme excuse pour ne pas faire leur travail, a-t-il déclaré. Pour moi, c'est une décision unilatérale. Ils ne nous ont pas consultés ni donné l'occasion d'en parler. Ils ont juste dit : "C'est fini".

M. Stanciu a déclaré que la plupart des résidents portaient des masques dans les zones communes et il a noté que le règlement municipal prévoyait des exemptions à la règle pour certaines personnes. Il a ajouté qu'il ne fait aucun doute que le bâtiment est sûr.Ils n'ont aucune excuse pour ne pas fournir le service.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !