•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police arrête trois personnes après une descente dans le quartier Daniel McIntyre

Gros plan sur une voiture de police où il est écrit Winnipeg police.

Les personnes arrêtées sont âgées de 28 à 37 ans et sont accusées notamment de possession d'armes à feu.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Radio-Canada

La police de Winnipeg indique avoir arrêté trois hommes en lien avec une perquisition dans une maison de la rue McGee dans le quartier McIntyre, samedi.

Les personnes âgées de 28 à 37 ans devront faire face à diverses accusations, entre autres, de possession d’armes, de possession d'armes à feu et de possession d'armes à feu prohibées.

Les trois hommes étaient aussi recherchés dans le cadre de dossiers antérieurs.

L’un d’eux devra, par exemple, répondre à une accusation de voies de fait aggravées et de meurtre au second degré en lien avec deux autres affaires.

Les trois personnes sont maintenant détenues et sous surveillance policière.

Le véhicule blindé du Service de police de Winnipeg et les membres de l'équipe de soutien tactique ont pris position à l'extérieur de la maison, située au 600 rue McGee à Winnipeg presque toute la journée de samedi.

Selon la police, des occupants de la maison ont été arrêtés après plusieurs heures, car deux des trois personnes n’ont pas voulu coopérer avec les policiers.

Le Service de police précise que l'incident s'est finalement terminé en toute sécurité vers 19 heures avec la reddition des deux hommes, la troisième personne ayant été arrêtée un peu plus tôt, sans opposition.

Plus tôt dans la journée de samedi, la police a soupçonné la présence d’armes à feu à l'intérieur de la maison.

Elle a demandé aux gens d’éviter le quartier pendant que les policiers étaient en train d’exécuter leur mandat de perquisition.

Aucun blessé n'a été signalé. La police poursuit son enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !