•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Autochtones en Saskatchewan, les plus durement touchés par la COVID-19 au pays

Le chef Peter Beatty, de la Première Nation crie de Peter Ballantyne, en train de recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Le chef Peter Beatty, de la Première Nation crie de Peter Ballantyne, dont la communauté a déjà perdu trois membres, dit qu'il ne veut pas perdre d'autres personnes à cause de la pandémie.

Photo : Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan (FSIN)

Radio-Canada

Les Premières Nations de la Saskatchewan connaissent le plus grand nombre de cas de COVID-19 chez les Autochtones au pays cette année.

Service aux Autochtones Canada annonce que les Premières Nations saskatchewanaises ont connu 2779 infections, comparativement à 2389 en Alberta et à 2290 au Manitoba depuis le 1er janvier.

Le nombre de cas actifs est en baisse et aucun cas du variant [du coronavirus] n'a encore été confirmé dans les réserves, souligne un communiqué du ministère.

En date du 23 février, 20 347 cas de la COVID-19 ont été déclarés à l'échelle du pays, dont 1443 sont encore actifs. Au total, 18 684 personnes se sont rétablies de la maladie, mais les autorités déplorent 220 morts.

En date du 23 février, plus de 103 000 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans les communautés autochtones au pays.

Selon Service aux Autochtones Canada, le taux de vaccination est d'au moins 75 % dans la plupart des Premières Nations en Saskatchewan.

Alors que nous travaillons à l’appui de l’administration du vaccin dans les communautés autochtones, nous soutenons également la vaccination des adultes autochtones vivant dans les villes et les villages partout au Canada, ajoute le communiqué.

Le ministère dit que la vaccination est déjà en cours dans plusieurs centres urbains, notamment à Saskatoon et à Regina.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !