•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des services religieux en personne autorisés pour les juifs orthodoxes

Un bâtiment rectangulaire et brun avec beaucoup de fenêtres, sur lequel il est écrit en lettres noires : Chabad Centre.

La synagogue Chabad de Victoria a une exemption pour célébrer en personne la fête de Pourim.

Photo : Chabad of Vancouver Island

Radio-Canada

Les congrégations juives orthodoxes de la Colombie-Britannique peuvent se réunir en personne pour la fête de Pourim et le sabbat grâce à une exemption accordée par le ministère de la Santé.

Pourim est une fête juive d’origine biblique qui commémore les événements relatés dans le livre d’Esther, soit la délivrance miraculeuse d’un massacre de grande ampleur.

Les rassemblements religieux ne sont pas permis dans la province en raison des restrictions mises en place pour lutter contre la propagation de la COVID-19.

D'après le ministère de la Santé, l’exemption a été accordée parce que les juifs orthodoxes ne peuvent pas se réunir virtuellement, car l'utilisation d’appareils électroniques est interdite pendant le sabbat.

Nous reconnaissons que certains groupes religieux ne peuvent pas se rencontrer virtuellement, a écrit par courriel un porte-parole du ministère de la Santé.

Les synagogues qui respectent la loi juive qui interdit l’utilisation d’appareils électroniques, dont les ordinateurs, le sabbat, donc des services en personne étaient la seule option.

Une citation de :Porte-parole du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique

Cependant, l'exemption est temporaire et les synagogues doivent respecter plusieurs règles.

Tout d'abord, le nombre de fidèles est limité dans les synagogues. Ensuite, les fidèles doivent porter des masques pendant tout le service et se tenir à 2 mètres de distance des autres à moins d’êtres de la même famille. La cérémonie religieuse ne peut pas durer plus d’une heure.

À la synagogue Chabad de Victoria, par exemple, la capacité maximale est de 25 personnes par service religieux et les fenêtres doivent rester ouvertes. Certaines congrégations orthodoxes tiennent déjà des services à l’extérieur, malgré l'interdiction des services en raison de la pandémie.

En mars, trois églises contesteront en cour les restrictions des autorités d'interdire les services religieux en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !