•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une galerie d'art à Winnipeg pour les artistes autochtones et de groupes ethniques

Une photographie présentant des femmes dans un lit.

La photographie de l'artiste manitobaine, Glodi Bahati fait partie de l'exposition inaugurale à la nouvelle galerie.

Photo :  CBC / Jonathan Ventura

Radio-Canada

Une galerie d’art ouvre ses portes samedi dans le quartier de la Bourse à Winnipeg et va surtout exposer les œuvres des artistes issus du groupe des Noirs, des Autochtones ou provenant de différentes communautés ethniques communément appelé BIPOC.

Le nouvel espace appelé TakeHome BIPOC Arts est situé au centre-ville dans le bâtiment Artspace de la rue Arthur, auparavant le Studio 622. La galerie présentera non seulement les coulisses du travail des artistes, mais servira aussi de cadre à un programme de mentorat entre les pairs.

La section manitobaine du Front des artistes canadiens (CARFAC), un organisme à but non lucratif qui défend les intérêts des artistes, a offert l’espace et a organisé une collecte de fonds afin de permettre le développement du projet.

Les artistes du BIPOC sont très sous-estimés et l'institution artistique peut être exploitée dans ses rapports avec les gens de ce groupe, indique la coordinatrice administrative de la Maison des arts, Sappfyre McLeod,

L’initiative veut inscrire les questions de diversité et d’inclusion au cœur des enjeux de société et permettre l’établissement de relations avec les artistes issus de la communauté BIPOC.

Annie Beach, souriante.

Annie Beach, artiste et membre du comité directeur de la galerie d'art estime que l'espace va offrir à n'importe quel artiste des opportunités afin de progresser dans son travail.

Photo :  CBC / Kevin Nepitabo

Les artistes peuvent travailler et partager leurs connaissances, notamment sur la manière de fixer le prix de leurs œuvres, de demander des subventions et de veiller à ce que les contrats soient respectés.

Je pense que beaucoup d'artistes émergents ne savent même pas où aller, ni vers qui se tourner, ni quelles questions poser pour certaines choses,informe l’artiste et membre du comité directeur, Annie Beach.

Le projet qui a démarré en août 2020 bénéficie également du financement du Conseil des arts du Manitoba, selon Mme Beach.

Je pense honnêtement que TakeHome va prendre des formes très différentes, dans le sens où elle va soutenir n'importe quel artiste dans toutes les entreprises qu'il veut faire, a-t-elle déclaré.

L'exposition inaugurale portera sur les œuvres des artistes Glodi Bahati et Bria Fernandes.

Avec les informations de Jonathan Ventura

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !