•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une semaine de relâche chargée à Sept-Îles et Baie-Comeau

Une jeune demoiselle tient sa tuque durant une glissade sur tube lors de la journée Mets ta tuque qui lance la semaine de relâche 2018 à Sept-Îles.

Les activités extérieures en bulle familiale sont privilégiées cette année (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Malgré la pandémie, les municipalités de Baie-Comeau et de Sept-Îles présentent une programmation d’activités variées pour la semaine de relâche, aussi appelée « semaine de la famille ».

On a beaucoup d'activités qui se déroulent à l’extérieur. On a aussi des activités en mode virtuel, explique l'agente de développement loisirs et sports à la Ville de Baie-Comeau, Emmy Foster.

Dès dimanche, le club de ski de fond Nordfond tient Nordfond en fête!, et propose à tous de venir faire une randonnée de ski agrémentée d’un feu de joie, de construction de châteaux de neige et de chocolat chaud.

Une marche interactive sur le sentier des Embruns est également organisée dimanche au profit des frigos communautaires de la Manicouagan. Il s’agit d’une initiative du club entrepreneur Manicouagan.

Des dizaines d’autres activités sont également proposées au cours de la prochaine semaine et sont détaillées sur le site web de la Ville de Baie-Comeau.

Bain libre et patinage libre seront aussi accessibles aux résidents de Baie-Comeau.

Le but premier de la semaine de la famille, c’est de maintenir nos familles à Baie-Comeau durant la relâche, explique Mme Foster, en entrevue à l’émission Bonjour la Côte.

Emmy Foster s'adresse aux représentants des médias lors de la conférence de presse.

L'agente de développement au service Culture et Loisirs de la Ville de Baie-Comeau, Emmy Foster (archives)

Photo : Radio-Canada

Toute la semaine, il sera également possible de s’adonner à un rallye forestier, que ce soit au boisé de la pointe Saint-Gilles, au parc Manicouagan, au sentier des Embruns ou au boisé de la Falaise.

On voulait organiser des activités qui se font en plein air de façon autonome indique Marie-Ève Gélinas, directrice de l'association forestière Côte-Nord.

Ces activités éducatives, qui visent à mieux connaître la forêt, sont disponibles toute la semaine de relâche.

Les gens vont pouvoir les faire quand bon leur semble, avec leur bulle familiale, explique Mme Gélinas.

À Sept-Îles

La Ville de Sept-Îles encourage aussi ses citoyens à profiter du plein air pendant la semaine de relâche.

Le Service des loisirs et de la culture de Sept-Îles propose une panoplie d'activités pour inciter le public à tirer profit des loisirs offerts au sein de la municipalité.

Puisque les mesures restrictives empêchent la tenue de grands rassemblements et des événements habituellement à l’affiche, comme le traditionnel Bal des neiges par exemple, la Ville met de l’avant les activités sportives et culturelles se déroulant à l’extérieur comme à l’intérieur, et se prêtant aux bulles familiales.

Les jeunes et leurs familles pourront, par exemple, profiter de la piscine municipale et des patinoires intérieures et extérieures, de glissades ou de jeux-questionnaires.

Des plateaux sportifs de la municipalité, comme le gymnase de badminton ou le dojo, peuvent être réservés gratuitement par des bulles familiales.

Du 25 février au 7 mars, les horaires de plusieurs plateaux récréatifs seront bonifiés afin de recevoir le plus grand nombre de visiteurs.

Le Musée régional de la Côte-Nord ainsi que la salle Jean-Marc-Dion ouvriront également leurs portes aux jeunes avec une programmation spéciale.

La Ville annonce aussi la tenue de multiples activités extérieures à l’arrière du Centre socio-récréatif.

Par ailleurs, les soirs des 5 et 6 mars, des films seront projetés en mode cinéparc dans le stationnement de l’école secondaire Manikoutai.

L'ensemble de la programmation pour la semaine est disponible sur le site web de la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !