•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brandon nomme un nouveau directeur municipal après un an de recherche

Photo de la façade de l'hôtel de ville de Brandon.

Cinquante-cinq personnes ont postulé au poste de directeur municipal.

Photo : Radio-Canada / Riley Laychuk

Radio-Canada

Brandon, une ville de 50 000 habitants dans le sud-ouest du Manitoba, a trouvé son nouveau gestionnaire, un an après la démission de Rod Sage, l’ancien directeur municipal. Ce dernier avait pris cette décision après l’ouverture d’une enquête de la Gendarmerie royale du Canada sur la mort d’une femme après une surdose à son domicile.

Par communiqué, la Ville a annoncé vendredi l’arrivée de Ron Bowles dans son nouveau rôle à la fin du mois d’avril. M. Bowles est actuellement directeur général de la Ville de Campbell River, en Colombie-Britannique et a travaillé auparavant pour la Ville de Terrace en Colombie-Britannique. Il a aussi travaillé pour plusieurs Premières Nations de la région et avec le secteur privé dans le domaine de l’ingénierie environnementale.

Ron Bowles est toutefois né à Winnipeg et a des liens familiaux à Brandon, selon le communiqué.

Nous sommes très heureux de conclure ce processus, a déclaré le maire de Brandon, Rick Chrest, par communiqué.

L’ancien directeur municipal, Rod Sage, a pris sa retraite en février 2020 après avoir vu son congé payé renouvelé à plusieurs reprises depuis octobre 2019 et le début d’une enquête sur la mort par surdose dans laquelle il est cité.

En juillet 2019, une enquête de CBC révélait la mort d’une femme de 30 ans après une surdose dans la maison de M. Sage.

Christine Mitchell habitait depuis près de cinq ans dans cette maison et est morte après avoir consommé une dose létale d'héroïne mauve, un mélange d'héroïne, de fentanyl ou de carfentanil.

Le procureur général du Manitoba a fait appel à la GRC pour enquêter sur la mort de Mme Mitchell et sur l’enquête du Service de police de Brandon qui a suivi.

Le porte-parole de la GRC au Manitoba, le sergent Paul Manaigre, déclare que la GRC a terminé son enquête et a transmis son rapport à la province pour examen tout en ajoutant qu’il ne pouvait pas fournir de détails sur le contenu du rapport.

Avec les informations de Caroline Barghout et Joanne Levasseur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !