•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sentier du Littoral : un Rimouskois excédé demande l'intervention de la Ville

Le sentier du Littoral.

Éric Labbé en a assez des dégradations que subit son terrain.

Photo : Gracieuseté d'Éric Labbé

Radio-Canada

Le propriétaire d'un terrain dans le secteur de Varennes-sur-Mer à travers lequel passe le sentier du Littoral a envoyé une mise en demeure à la Ville de Rimouski parce que des marcheurs continuaient à emprunter son terrain malgré le retrait du droit de passage.

Le sentier du Littoral, qui relie le centre-ville au Rocher-Blanc est très prisé des marcheurs… à tel point que Éric Labbé avait décidé en 2019 de cesser de leur accorder un droit de passage parce que des individus endommageaient sa propriété.

Le Rimouskois permettait depuis environ 20 ans aux marcheurs de relier les deux sections du sentier du Littoral en passant sur un sentier aux limites de son terrain.

Il en a eu assez du comportement de certains marcheurs. Selon lui, la situation devenait problématique.

Les gens étaient irrespectueux, ils se promenaient un peu partout sur le terrain, raconte-t-il. Il y avait des déchets abandonnés et des pancartes arrachées.

Malgré le retrait du droit de passage, les marcheurs continuaient de traverser son terrain et les dégradations n'ont pas cessé. Il demande maintenant à la Ville d'intervenir.

Une pancarte "Propriété privée" dégradée, sur lequel est écrit "Beau innocent".

Une pancarte dégradée.

Photo : Gracieuseté d'Éric Labbé

J'aurais aimé que la Ville de Rimouski communique avec moi avant ces événements-là, explique-t-il. J’aurais aimé qu'ils allouent un budget pour pouvoir faire un autre sentier pédestre, mais ça ne s'est pas fait.

Selon le conseiller municipal du district de Sacré-Cœur, Sébastien Bolduc, toutes les options sont sur la table, que ce soit par l'ajout de signalisation ou par le détournement du sentier via la piste cyclable.

Il y a des contraintes au niveau du terrain, entre autres en raison de la présence de zones humides, explique-t-il. Il y a une réflexion qui se fait présentement avec le service d'urbanisme.

Un schéma du sentier du Littoral par Éric Labbé.

Un schéma du sentier du Littoral par Éric Labbé. Le tracé en jaune représente le chemin que M. Labbé accordait comme droit de passage sur son terrain, en vert le sentier emprunté par les marcheurs sans autorisation, et en noir le sentier qu'il souhaiterait voir se réaliser.

Photo : Gracieuseté d'Éric Labbé

Les deux parties ne sont pas encore parvenues à s'entendre, mais s'accordent toutefois pour dire que relier à nouveau les deux sections du sentier du Littoral est primordial pour conserver ce joyau rimouskois.

D'après un reportage de Marie-Christine Rioux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !