•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le début de la vaccination insuffle une bonne dose d'optimisme à François Legault

François Legault tenant un téléphone dans sa main gauche lors d'une conférence de presse.

Francois Legault invite les Québécois à continuer d'éviter les rassemblements privés.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

« Ça fait longtemps que je ne me suis pas senti aussi optimiste », écrit le premier ministre François Legault, samedi matin sur Facebook, en évoquant les progrès de la campagne de vaccination qui mèneront selon lui à une prochaine victoire contre la COVID-19.

Ce commentaire arrive un an jour pour jour après l'apparition du tout premier cas d'infection au nouveau coronavirus au Québec.

Ce qui me donne beaucoup d’espoir, c’est le début de la vaccination de la population en général, précise-t-il. On commence par les personnes de 85 ans et plus et on va rapidement vacciner les 70 ans et plus, puis toute la population adulte.

Dans cette longue bataille contre le virus, vacciner, c’est [...] gagner contre la pandémie. Gagner la bataille de notre vie.

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre se réjouit notamment de voir plusieurs des groupes les plus à risque presque tous déjà vaccinés, dont les résidents de tous les CHSLD.

Il n’y a [là] presque plus de décès et de personnes gravement malades de la COVID-19. C’est super encourageant, souligne-t-il, mentionnant que le même effet devrait se faire sentir vers la mi-mars dans les résidences pour personnes âgées, dont les locataires ont presque tous été vaccinés dans les deux dernières semaines.

M. Legault mentionne par ailleurs que 200 000 travailleurs de la santé ont pour le moment reçu une dose de vaccin.

Les choses devraient maintenant aller en s'accélérant, note-t-il, puisque le Québec devrait recevoir près de 175 000 doses de vaccin par semaine en mars.

M. Legault fait cependant un rappel crucial, au lendemain de l'entrée en vigueur de certains assouplissements aux restrictions en place.

On a encore quelques semaines critiques devant nous, surtout à cause de la semaine de relâche et des nouveaux variants, en particulier le B117 (variant britannique), insiste-t-il. J’espère que les Québécois vont éviter les rassemblements privés, le temps qu’on vaccine le plus de monde possible.

Après la pandémie, l'économie

Dans son message, le premier ministre ne se contente pas d'aborder la question sanitaire, mais s'enthousiasme aussi de récents investissements annoncés dans le domaine de l'aérospatial québécois.

On parle d’un investissement de 1,8 milliard de dollars et de 600 nouveaux emplois très payants. C’est le projet Télésat Lightspeed (vitesse de la lumière), qui consiste à fabriquer et à envoyer des satellites dans l’espace pour offrir un réseau Internet à très grande vitesse, informe-t-il.

M. Legault revient ici sur un point qui lui tient à cœur, la création de richesse, et incite les Québécois à être plus ambitieux dans ce domaine.

On n’a aucun complexe à avoir, nous autres, les Québécois. On est capables de gagner dans tous les domaines. Soyons optimistes et fiers!

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Un an depuis le 1er cas de COVID-19

Il y a un an, le 27 février 2020, un premier cas de coronavirus était détecté au Québec. Les autorités sanitaires allaient en faire l'annonce le lendemain.

Il s'agissait d'une femme de 41 ans de la région de Montréal. Elle s'est présentée d'elle-même dans un hôpital, le soir même de son retour au Québec. Elle revenait d'Iran, après une escale à Doha, au Qatar.

L'échantillon prélevé a été remis au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg pour confirmation, une étape qu'il fallait encore effectuer à ce moment.

Il n'y avait à ce moment que 14 cas confirmés au Canada, après un premier annoncé le 25 janvier 2020.

En un an, la maladie a fait plus de 10 300 morts au Québec et plus de 285 000 personnes ont été infectées par le virus.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !