•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Flying Canoë Volant au rendez-vous du 1er au 6 mars, malgré la pandémie

Des tipis illuminés dans la nuit.

Le Flying Canoë Volant a lieu du 1er au 6 mars 2021.

Photo : Radio-Canada

Le festival d'hiver Flying Canoë Volant d'Edmonton est de retour, cette année, malgré la COVID-19. Bien que certaines activités aient été annulées pour respecter les restrictions sanitaires, les organisateurs du festival promettent une programmation haute en couleur.

Du 1er au 6 mars, les festivaliers pourront admirer les créations d’artistes locaux dans le ravin Mill Creek, ainsi que dans les cours de la Cité francophone et de l’école Rutherford.

Il y a beaucoup de changements cette année, affirme le producteur du festival, Daniel Cournoyer.

Parmi les activités annulées, il y a la scène du cabaret, qui sera fermée, ainsi que la glissade de neige, habituellement construite pour les enfants dans la cour de la Cité francophone.

On doit garder tout le monde à l’extérieur et éviter tout point de rassemblement, explique Daniel Cournoyer.

Il ajoute que les organisateurs du festival ont tenu à organiser l’événement malgré les difficultés engendrées par la COVID-19 afin d’apporter un semblant de normalité aux Edmontoniens.

On s’est dit qu'on pouvait quand même organiser une randonnée dans le ravin Mill Creek à partir de la Cité francophone. [...] On a travaillé très fort avec Services de santé Alberta et la Ville d’Edmonton, dit-il.

L'affiche promotionnelle du festival.

Cette année, le festival du Flying Canoë Volant a décidé de miser sur une programmation visuelle et sonore.

Photo : Flying Canoë Volant

Cette année, le festival a donc décidé de miser sur les installations visuelles et sonores.

Les festivaliers pourront, par exemple, admirer la projection de créations artistiques lumineuses dans le ravin Mill Creek.

Pour le festival je vise quelque chose qui est un peu plus familial, pour tout le monde. Il n’y a pas vraiment de gros message politique là-dedans. C’est vraiment juste pour la magie d’avoir de la lumière colorée avec les formes, explique l’artiste visuelle Virginie Rainville, dont les créations lumineuses seront exposées au festival.

Ça va créer un espace magique dans la ville.

Une citation de :Virginie Rainville, artiste visuelle

Des œuvres du directeur artistique de l'Alberta Ballet, Jean Grand-Maître, seront également exposées dans la cour de l’école Rutherford, en face de la Cité francophone.

Ca va être une belle marche de la Cité francophone jusque dans le ravin Mill Creek avec beaucoup d'installations de lumières, de trames sonores et de projections, affirme Daniel Cournoyer.

Places limitées

Chaque année, le festival Flying Canoë Volant accueille des dizaines de milliers de personnes.

Pour éviter les foules et prévenir la propagation de la COVID-19, le festival demande aux festivaliers de réserver leur place en ligne.

On ne veut pas ça, cette année, c’est pourquoi on demande au monde de s’inscrire, explique Daniel Cournoyer.

Selon lui, plus de 60 % des places ont déjà été réservées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !