•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quitter Vancouver pour sauver sa ferme urbaine

Un homme cultive des herbes.

Aaron Quesnel, originaire de l'Ontario, n'a pas l'intention de revenir s'installer à Vancouver avec sa ferme.

Photo : Aaron Quesnel

Il y a quelques années, Aaron Quesnel avait une ferme urbaine en plein cœur du quartier East Van, à Vancouver. Le poids administratif des règlements municipaux l'a finalement forcé à quitter la métropole.

En 2017, Aaron Quesnel a élu domicile à Richmond, où il cultive des herbes et des pousses de toutes sortes : du basilic aux pousses de radis, en passant par du chou frisé et différents types de salades.

De jeunes pousses d'herbes dans une main.

Différentes variétés d'herbes et de jeunes pousses sont cultivées à la ferme Sky Harvest, de Richmond.

Photo : Aaron Quesnel

Bien connu de nombreux restaurateurs à qui il livre le fruit de ses récoltes dans le Grand Vancouver, l’agriculteur explique avoir été agréablement accueilli à Richmond, après quatre années à Vancouver.

Ici, pas besoin d’obtenir un permis de développement. M’installer en banlieue de Vancouver a été beaucoup plus simple.

Une citation de :Aaron Quesnel, propriétaire, ferme Sky Harvest
Des pousses d'herbes dans des pots avec des étiquettes.

La ferme d'Aaron Quesnel repose sur le concept d'agriculture verticale.

Photo : Aaron Quesnel

Il y a une dizaine d’années, la Ville de Vancouver disait vouloir augmenter la présence des fermes urbaines et s’était fixé pour objectif d’en accueillir 35 d’ici 2020.

En 2016, un changement dans les règlements municipaux a finalement donné lieu au résultat inverse. Le nombre d'exploitations agricoles urbaines est passé de 15 en 2013, à 9 en 2019 selon l’organisme Vancouver Urban Farming Society.

Comme d’autres qui ont dû mettre la clef sous la porte ou déménager, Aaron Quesnel espère que la Ville prendra des mesures concrètes pour permettre aux agriculteurs de se diriger à nouveau vers Vancouver.

Aaron Quesnel en vélo.

Aaron Quesnel et son équipe livrent leurs produits en vélo dans le Grand Vancouver.

Photo : Aaron Quesnel

La Ville, qui avait promis de réviser la nouvelle réglementation en 2018, indique que des consultations doivent avoir lieu au printemps et des modifications aux règlements pourraient être proposées d’ici la fin de l’année.

À plus grande échelle, l’agriculture urbaine fait partie de la vision 2030 de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). L’automne dernier, la FAO a même lancé l’initiative Villes vertes afin d’améliorer les moyens d'existence et le bien‐être des populations urbaines et périurbaines d'une centaine de villes à travers le monde, au cours des trois prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !