•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vive opposition à un projet de stationnement de l'entreprise Prelco, à Rivière-du-Loup

Le siège social de Prelco à Rivière-du-Loup

Le siège social de Prelco à Rivière-du-Loup

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le projet de stationnement de camions et de remorques de l'entreprise Prelco sur le boulevard Cartier de Rivière-du-Loup continue de faire face à une vive opposition : 169 signatures ont été remises à la ville pour demander l'ouverture d'un registre.

Au cours des prochains jours, les élus devront déterminer s'ils continuent de soutenir le projet de modification de zonage qui est nécessaire pour la réalisation de ce stationnement.

Selon le directeur du service des communications pour la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay, si les membres du conseil maintiennent leur appui au projet, ils devront ouvrir un registre.

Dans le contexte de la pandémie, s'il y a un registre, le processus de signature se fera à distance.

Une citation de :Pascal Tremblay, directeur du service des communications pour la Ville de Rivière-du-Loup
Carte situant le siège social et le site visé pour le stationnement.

Le site visé pour le projet de stationnement est situé derrière le commerce Au coin du feu, en face du siège social de Prelco.

Photo : Radio-Canada

Opposé au projet, Pierre Racine se dit très satisfait du nombre de signatures récolté au cours des dernières semaines.

Malgré les mesures d'atténuations que propose de faire la compagnie, il craint toujours les impacts de ce projet, lui qui reste tout juste derrière le terrain où il se réaliserait.

Pierre Racine fait partie des personnes qui dénoncent le projet de Prelco.

Pierre Racine fait partie des personnes qui dénoncent le projet de Prelco.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Il pense toutefois que l'entreprise pourrait trouver un terrain d'entente avec les habitants du secteur si elle acceptait d'aménager un stationnement pour les employés sur le site en question.

Ils pourraient utiliser le stationnement des employés actuels pour y mettre leurs camions et leurs remorques.

Une citation de :Pierre Racine, opposant au projet

Rappelons qu'en 2018, les élus de Rivière-du-Loup avaient décidé de ne pas ouvrir de registre après que près de 200 personnes eurent exprimé leur désaccord face à ce projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !