•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : jusqu'à 270 entreprises actives de moins au Saguenay en 2020

La rue Racine déserte.

La rue Racine à Chicoutimi, vue ici à la fin du mois de mars 2020, a été particulièrement touchée.

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

En raison de la crise de la COVID-19, il y avait, en mai 2020, près de 270 entreprises actives de moins qu'un an plus tôt au Saguenay. En novembre, le nombre était toujours inférieur d'environ 140 par rapport à l'année précédente.

C'est ce que confirment des données publiées par Statistique Canada disponibles jusqu’à novembre 2020.

En mai 2019, il y avait 3692 entreprises actives dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay, qui comprend aussi les municipalités de Saint-David-de-Falardeau, Saint-Félix-d'Otis, Saint-Honoré, Saint-Fulgence, Sainte-Rose-du-Nord, Saint-Charles-de-Bourget et Larouche. Au mois de mai 2020, ce nombre avait baissé à 3423, soit une chute de 269 commerces, en raison de la panoplie de restrictions imposées par la pandémie de COVID-19.

Le double de la moyenne

Ainsi, en avril 2020 il y a eu 244 entreprises nouvellement fermées et 197 en mai dans la RMR de Saguenay. À titre comparatif, c'était environ le double de la moyenne de ces mois lors des cinq années précédentes (117 et 112).

Selon les explications fournies dans le tableau de Statistique Canada, les entreprises nouvellement fermées sont celles qui font une transition d'au moins un employé dans le mois précédent à aucun employé dans le mois courant. Ceci a lieu lorsqu'une petite entreprise fait faillite, lorsqu'une grande entreprise ferme un établissement de façon temporaire ou permanente, et quand une entreprise saisonnière cesse ses activités pour l'année.

Un lent retour à la normale

Après les baisses marquées observées en avril et mai, un lent retour s'est amorcé à partir du mois de juin. Le total d'entreprises actives avait augmenté d'environ une centaine entre mai et novembre. Mais avec 3522 entreprises actives en novembre 2020, c'était encore 143 de moins que 12 mois plus tôt. Il est difficile d'affirmer que cette reprise continuera ainsi.

Malheureusement, nous ne pouvons pas faire de prédictions. Toutefois, depuis septembre 2020, nous avons observé un ralentissement dans le taux de croissance des entreprises actives à Saguenay et dans plusieurs autres régions au Canada. Il reste à voir si cette tendance changera dans les prochains mois, a souligné par courriel Amélie Lafrance, économiste recherchiste principale pour Statistique Canada.

Sur pause

Rappelons que le Québec avait été mis sur pause à la fin du mois de mars. Les commerces non essentiels avaient dû fermer leurs portes. De nombreux programmes de subvention salariale sont rapidement apparus toutefois pour aider les entreprises, en plus des aides directes aux personnes, comme la Prestation canadienne d'urgence (PCU), pour ceux qui n'avaient pu garder leur emploi. Des aides au loyer pour les commerces ont aussi été mises sur pied.

En examinant le nombre d’ouvertures et de fermetures d’entreprises, les données expérimentales permettent de savoir combien d’entreprises ont été immédiatement touchées par l’arrêt des activités lié à la COVID-19 à Saguenay, a-t-elle commenté.

Il n'a toutefois pas été possible de savoir quels secteurs ont été les plus touchés, car ces données n'ont pas été extraites pour Saguenay par Statistique Canada.

À partir des fichiers de retenue de paie

Pour arriver à ces données, Statistique Canada a utilisé les fichiers de retenue sur la paie de l’Agence du revenu du Canada (ARC) qu'ils ont couplées aux entreprises et aux établissements inscrits au Registre des entreprises. Si une entreprise déclare une rémunération et le nombre d’employés dans sa déclaration, elle sera comptée dans nos estimations comme étant une entreprise active, a précisé l'économiste. Ainsi, celles qui ont traversé la crise en gardant des liens d'emploi ont continué à être considérées parmi les entreprises actives même si elles avaient dû fermer pendant un certain temps.

Un employé nettoie son comptoir à sandwich.

Les restaurants ont souvent eu à s'adapter pour passer au travers, comme ici avec des commandes à emporter qui sont préparées au restaurant L'Gros Luxe à Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Moins marquant qu'au Québec

Alors que le nombre de fermetures a à peu près doublé au Saguenay au plus fort de la crise, elles avaient triplé en moyenne au Québec. Pour avril 2020, Statistique Canada a répertorié 22 046 entreprises nouvellement fermées dans la province, alors que la moyenne sur cinq ans s'établissait à 6930, soit environ trois fois moins. Selon Amélie Lafrance, cette différence pourrait s'expliquer par le type d'entreprises dans la région.

En termes d’industries, à Saguenay, le nombre d’entreprises actives dans l’industrie de la santé et de l’assistance sociale représente une plus grande part du secteur des entreprises (environ 20 % en novembre 2020) que dans le Québec (environ 13 % en novembre 2020). L’industrie de la construction représente la plus grande part des entreprises actives au Québec. En avril 2020, il y a eu plus de fermetures dans l’industrie de la construction que dans l’industrie de la santé et de l’assistance sociale au Québec. Donc, la répartition des entreprises par industrie peut être un facteur, a-t-elle répondu, en ajoutant qu'évidemment le secteur public n'était pas inclus.

Au Québec, il y a eu jusqu'à environ 20 000 entreprises actives en moins. En novembre, le déficit oscillait autour de 4300 entreprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !