•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'inscription à la vaccination ouverte pour les 80 ans et plus à Montréal

Les personnes nées en 1941 ou avant peuvent prendre rendez-vous. Les 85 ans et plus pouvaient déjà le faire.

Une femme reçoit une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

L'inscription à la vaccination avait débuté jeudi pour les 85 ans et plus.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

C'est déjà au tour des 80 à 84 ans de se faire vacciner contre la COVID-19 sur l'île de Montréal.

Les personnes issues de cette tranche d'âge peuvent dès maintenant appeler pour prendre rendez-vous, a fait savoir vendredi après-midi la Direction régionale de santé publique (DRSP).

La vaccination des 80 ans et plus débutera aussi tôt que lundi prochain, en même temps que leurs aînés âgés de 85 ans et plus, qui avaient déjà reçu la permission de réserver leur place depuis jeudi matin.

Le site Internet à consulter est le www.Québec.ca/vaccinCOVID (Nouvelle fenêtre). Il s'agit de la méthode à privilégier, selon le gouvernement, mais un numéro de téléphone peut aussi être utilisé : le 1 877 644-4545.

Le vaccin contre la COVID-19 est gratuit, et les personnes qui s'inscrivent pour le recevoir n'ont pas à présenter leur carte d'assurance maladie, explique la DRSP.

La vaccination a déjà débuté à certains endroits

Même si, officiellement, la vaccination à grande échelle débutera lundi prochain, certains établissements ont déjà commencé à administrer plus largement le vaccin contre la COVID-19. C'est le cas du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval et du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l'Île-de-Montréal.

Sur l'île Jésus, toutefois, la prise de rendez-vous pour les 80 à 84 ans n'a pas encore commencé.

Deux femmes portant un couvre-visage se regardent; l'une d'elles, portant une visière, tient une seringue.

Marie-Paule Jobin, 87 ans, en compagnie de l'infirmière qui lui injectera une première dose de vaccin au centre de vaccination à Laval.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Jeudi après-midi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, avait précisé que les proches aidants de 70 ans et plus qui accompagneront des personnes en perte d'autonomie à partir de lundi prochain pourront être vaccinés en même temps.

Selon son cabinet, 115 000 rendez-vous avaient déjà été pris vendredi après-midi.

AstraZeneca reçoit finalement l'aval de Santé Canada

Cette bonne nouvelle arrive alors qu'Ottawa vient tout juste d'autoriser l'utilisation d'un troisième type de vaccin au pays. Après ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna, celui d'AstraZeneca a reçu l'approbation de Santé Canada, vendredi matin.

À l'heure actuelle, les Québécois ne peuvent pas choisir lequel des trois vaccins leur sera administré. Le ministère de la Santé et des Services sociaux invoque à cet égard des questions de logistique liées au transport, à la conservation et à la disponibilité des doses.

Cela dit, une fois sur place, les personnes qui s'apprêtent à être immunisées contre la COVID-19 peuvent demander lequel des trois vaccins leur sera finalement administré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !