•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un artiste ontarien rappe en hommage à Windsor

Muco Habimana devant une image aérienne de Windsor.

Muco Habimana se dit admiratif de la fierté dont les résidents de Windsor font preuve à l'égard de leur ville.

Photo : Muco Habimana

Muco Habimana, de son nom d’artiste Mucho TV, a rendu hommage à Windsor dans une chanson humoristique publiée sur YouTube qui a déjà accumulé plus de 12 000 vues.

La chanson intitulée Welcome to Windsor est un hymne à une ville que l’artiste ne connaît pourtant pas tout à fait. Elle est plébiscitée par les gens qui le suivent sur les médias sociaux, explique M. Habimana.

Dans mes commentaires [sur les médias sociaux], je demande toujours quelles villes les gens veulent voir. J’avais beaucoup de demandes pour Windsor, explique-t-il.

J’ai des amis à Windsor, mais je n’y ai jamais vécu.

Une citation de :Muco Habimana

M. Habimana a entamé il y a trois ans une série de chansons parodiques. Chacune d’elles est consacrée à une ville canadienne. Chaque fois, ces chansons connaissent un certain succès.

Bien qu’il soit basé à Toronto, l’artiste n’hésite pas à parler de villes éloignées de la région de Toronto telles qu’Ottawa ou Windsor. Il envisage prochainement de faire des chansons sur London et Montréal.

Des semaines de recherche

Si les vidéos de M. Habimana sont destinées à donner le sourire et transmettre la bonne humeur, elles naissent toutefois après un important travail de recherche.

Mes recherches, c’est très difficile parce que je veux créer une chanson que tu écoutes et tu te demandes : "Est-ce que cette personne est née dans cette ville?" Ça, c’est difficile. Cette vidéo m’a pris un mois, précise-t-il.

Après toutes mes recherches, j'en connais plus que la majorité des personnes qui viennent de Windsor. Je suis assez confiant sur le fait qu’il n’y aura pas de réactions négatives.

Une citation de :Muco Habimana

Dans Welcome to Windsor il fait allusion à l’industrie automobile de Windsor, la pizza locale, le Casino Caesars, les anciens esclaves qui ont trouvé refuge à Windsor ainsi que le lien étroit qui existe entre Windsor et Détroit.

La rigueur est d’autant plus de mise chez lui qu’il sait que chacune des villes qu’il aborde a une signification particulière pour les personnes qui y vivent ou qui en sont originaires.

Quand je publie [les vidéos], je prie pour que tout soit correct parce que pour Scarborough, j’ai parlé d’une partie de la ville de façon négative. Maintenant, je m’assure que tout est à 100% [exact], ajoute-t-il.

Entre francophonie et fierté

M. Habimana fait ses chansons en anglais parce qu’il vit dans la région de Toronto, mais le francophone qu’il est a été agréablement surpris de s’apercevoir qu’il y avait à la fois un passé et une présence francophones forts à Windsor.

Mucho Tv répond aux questions.

Mucho Tv s'émerveille devant l'héritage francophone de Windsor.

Photo : Elvis Nouemsi Njiké

J’essaie d’incorporer des références en français sur ma page, mais évidemment c’est pas assez. [...] J’ai une référence au moins pour Windsor et c’est la chose la plus populaire que j’ai vue dans mes recherches, la communauté française, indique-t-il.

Windsor est probablement la ville la plus fière d’elle sur laquelle j’ai jamais créé une vidéo.

Une citation de :Muco Habimana

Outre la présence francophone à Windsor, M. Habimana a été marqué par l’attitude de ses habitants. Il les dit extrêmement fiers de leur ville.

Un de mes meilleurs amis avait été transféré de l’Université de Windsor et il expliquait toujours que Windsor était meilleure que Guelph, ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !