•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maurice Tanguay, un « homme d’exception », selon Labeaume

Maurice Tanguay

Maurice Tanguay

Photo : Radio-Canada

Régis Labeaume a rendu vendredi un hommage bien senti à l’homme d’affaires et philanthrope Maurice Tanguay, décédé la veille à l’âge de 87 ans. Le maire de Québec a dit avoir perdu un ami, un modèle et un précieux confident.

Je vous dirais que dans une communauté, il y a des gens d'exception qui peuvent changer le profil ou la réputation d'une ville et Maurice Tanguay, c'était exactement ça, a déclaré le maire lors d’une mêlée de presse.

Il a vanté la générosité, l’intelligence, la persévérance et les talents en affaires du disparu. Régis Labeaume a été particulièrement impressionné par son dévouement à la cause des enfants ayant des besoins particuliers, notamment au sein de la Fondation Maurice Tanguay.

J'ai été témoin d'opérations menées par Maurice et [son fils] Jacques pour aider un enfant qui était malade, qui avait besoin d'un médicament spécial, qui avait besoin d'une opération spéciale. Je les ai vus se mettre sur le téléphone et faire le tour de leurs amis, ramasser de l'argent et c'est ça qu'on ne sait pas de Maurice Tanguay, a souligné le maire.

Maurice, ce n'était pas un gars qui voulait être sous la lumière, ce n'est pas un gars qui cherchait à se faire une réputation.

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec
Maurice Tanguay lors d'une conférence de presse.

Maurice Tanguay s'est éteint jeudi à sa résidence. Il avait 87 ans (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Un jugement phénoménal

Le maire a raconté s’être confié à de nombreuses reprises à Maurice Tanguay depuis son entrée en politique. Il pouvait toujours compter sur lui pour se faire remonter le moral lors de passages à vide.

Le gars était capable de te convaincre de mettre ça en arrière de toi puis de t'expliquer que lui, il pensait que malgré tout ce qu’ils disaient, les gens t'aimaient pareil. Et l'exactitude, le jugement qu'il avait, pas seulement sur la politique, mais à tous égards sur le sentiment de la population, c’était phénoménal, s’est souvenu M. Labeaume.

Les deux hommes se côtoyaient régulièrement, entre autres lors des matchs du Rouge et Or et lors d’affrontements épiques entre les Remparts de Québec et l’Océanic de Rimouski, l’enfant chéri du défunt.

Un affrontement entre les Remparts de Québec et l’Océanic de Rimouski au Centre Vidéotron.

« Être témoin avec la famille Tanguay et Maurice d'un match Remparts-Océanic, c'était tout un show », raconte Régis Labeaume (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le maire a raconté à la blague comment Maurice Tanguay et sa famille avaient à plusieurs reprises tenté de le soudoyer afin d’en faire un partisan de l’Océanic, allant jusqu’à lui offrir un chandail du club. Régis Labeaume a d’ailleurs indiqué qu’il le porterait tout au long de la journée de vendredi en guise d’hommage.

Ça va être la seule journée parce que je vais remettre celui des Remparts et je [...] suis certain que si tant est que le bon Dieu existe, il doit déjà travailler à en faire un partisan de l'Océanic puis du Rouge et Or. Et je veux lui dire : "salut Maurice, on t'aime on t'a aimé et tu nous manques déjà", a lancé le maire.

Il s’est dit persuadé que la famille Tanguay, qu’il a qualifiée de famille princière de Québec, continuera d’être aussi généreuse que son patriarche et de suivre le chemin qu’il a tracé.

Avec la collaboration d’Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !