•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage à un pionnier de la glace

Une homboni dans les hauteurs d'un amphithéâtre.

À l'entrée du centre Reg Lamy, on trouve maintenant une reconstitution miniature de la « homboni ». Réjean l'utilisait au milieu des années 1950.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Radio-Canada

À Smooth Rock Falls, Réjean Lamy est reconnu pour avoir fait les plus belles glaces du Nord de l'Ontario. Le conseil municipal a reconstitué l’un de ses outils de travail, la « homboni », une surfaceuse et ancêtre de la Zamboni.

[Reg Lamy] est vraiment spécial dans cette ville en raison de ce qu’il a fait pour les jeunes, affirme Patrick Roberts, conseiller municipal de Smooth Rock Falls.

Pas seulement pour ceux de Smooth Rock Falls, on parle aussi de Moonbeam, Fauquier, Kapuskasing et tous ceux qui sont venus jouer à l’aréna. Il était une idole pour tous et vraiment respecté.

Une citation de :Patrick Roberts, conseiller municipal de Smooth Rock Falls

Le baril bleu original avec des tuyaux et troué pour laisser écouler l’eau chaude se trouve maintenant dans les hauteurs du foyer Jean-Paul Parisé.

Un aréna en construction.

Avant même que l'aréna ait un toit, Réjean Lamy s'occupait de l'entretien du rond de glace au même endroit que le centre culturel Reg Lamy.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

À Smooth Rock Falls, peu de gens ont encore vu la reconstitution de la homboni comme l’aréna est fermé en raison de la pandémie.

Instigateur du projet, Patrick Roberts est convaincu d’une chose : quand le hockey reprendra au centre Reg Lamy, les conversations entre les jeunes hockeyeurs et leurs grands-parents auront une saveur historique.

C’est l’esprit d’une communauté, ajoute le conseiller municipal qui a bâti un modèle miniature en se basant sur les récits de M. Lamy

Un homme pose avec un homboni.

Après s'être établi à Smooth Rock Falls en 2018, Patrick Roberts a été fortement inspiré par l'histoire de Réjean Lamy. Nouvellement élu au conseil municipal, il tenait à l'honorer en reproduisant la fameuse « homboni ».

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Âgé de 95 ans, Réjean Lamy raconte avoir pris l’idée pour la « homboni » au Forum de Montréal.

Montréal n’avait pas de Zamboni, il avait des drums et, moi, je suis le premier à avoir amené des barils d’eau chaude dans le Nord de l’Ontario, dit celui qui a géré l'aréna entre 1952 et 1992.

À quelques minutes de là, au club de curling, les souvenirs de la homboni rejaillissent chez un groupe d’aînés alors qu’il est décrit par plusieurs d’entre eux comme un père.

On était une douzaine avec des pelles les uns à côté des autres. Quand on avait fini de faire la glace. Reg passait un balai pour la nettoyer, ensuite il passait son ‘’homboni.’’

Une citation de :John Lemieux, résident de Smooth Rock Falls
Deux hommes se regardent dans un vitrine.

Maurice Demeules est allé rendre visite à son ami Réjean Lamy au foyer de longue durée.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Les adolescents pouvaient entrer gratuitement dans l’aréna en échange d'un coup de main pour l’entretien de la glace.

On se battait pour avoir notre place, ajoute Armand Cousineau, considéré comme l’ombre de Réjean Lamy dans les années 50. Il le suivait partout pour tenter de l'imiter.

La partie commençait à 20 heures, on arrivait deux heures avant pour être certain d’avoir notre place. Il en prenait juste douze, précise Johnny Lemieux.

Les adolescents travaillaient fort, mais ce n’est rien comparativement à Réjean Lamy qui devait traîner le baril d’eau chaude.

Il tirait à la main, les deux bras en arrière. Il marchait avec ça. Des fois, il glissait. Quand il nous le faisait essayer à nous autres les plus jeunes, on prenait une méchante fouille, renchérit M. Cousineau.

La une d'un journal de l'époque.

La une du Timmins Daily lors de l'inauguration de l'aréna de Smooth Rock Falls en 1952. Depuis 1999, l'aréna porte le nom de Reg Lamy.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Après toutes ces années, Reg Rocket Lamy partage le secret qui lui permettait de rester en équilibre.

J’avais des clous en dessous de mes espadrilles, autrement tu aurais glissé, tu n’aurais pas avancé, avoue-t-il dans un entretien téléphonique.

Toutes les équipes qui venaient d’en dehors le disaient : Smooth Rock avait la meilleure glace. Ce n’était pas la glace du Forum, mais tout proche.

Une citation de :Armand Cousineau, résident de Smooth Rock Falls

Le secret : Réjean Lamy, l’homme qui tirait à bout de bras un baril d’eau chaude sur des roulettes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !