•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surveillance accrue des policiers de Saguenay pendant la relâche

Des effectifs supplémentaires seront déployés sur le terrain du 26 février au 7 mars.

Un véhicule de police stationné en bordure du boulevard à Chicoutimi.

Des policiers de Saguenay s'apprêtent à intercepter des véhicules pendant les heures de couvre-feu.

Photo : Radio-Canada

Flavie Villeneuve

Le Service de police de Saguenay s’apprête à renforcer la surveillance de la zone orange, à quelques heures du début de la semaine de relâche.

La population pourra rapidement constater la présence policière, précise le porte-parole de la police de Saguenay, Luc Tardif, lors d’un entretien téléphonique. Il est persuadé que la population régionale continuera de respecter les règles en vigueur.

Lieux surveillés :

  • Les sites de villégiature;
  • Les relais dans les sentiers de motoneiges et véhicules hors route;
  • Les parcs;
  • Les patinoires;
  • Les lieux extérieurs.

Les policiers porteront également une assistance aux restaurateurs de la région pour le respect des règles sanitaires, selon Luc Tardif.

Les propriétaires de restaurants doivent tenir un registre des clients et peuvent servir deux adultes par table. Les policiers vérifieront également qu’un résident de zone rouge ne se trouve pas dans un restaurant de l’un des trois arrondissements de Saguenay.

Les agents auront une attention particulière pour les rassemblements dans les résidences privées et les lieux publics.

Dans un communiqué de presse, la police de Saguenay n’écarte pas la possibilité d’ériger des contrôles routiers pour veiller au respect du couvre-feu en vigueur de 21 h 30 à 5 h.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord sont les trois régions où des effectifs supplémentaires seront déployés durant la semaine de relâche.

Un bon respect en général, dit Luc Tardif

Depuis le 27 septembre, les policiers de Saguenay ont émis 388 constats d’infractions en lien avec les mesures sanitaires.

Dans ces données, on parle de rassemblements, couvre-feu, quarantaine, commerces, précise Luc Tardif.

Pour le non-respect du couvre-feu, 184 constats ont été donnés, et 188 pour des réunions illégales. Luc Tardif estime que la population régionale respecte les règles.

C’est sûr qu’on retient ceux qui ne respectent pas, mais dans l’ensemble, Saguenay a plus de 140 000 habitants. Les contrevenants représentent une minorité et on invite les citoyens à continuer de bien respecter, conclut-il.

Selon ces chiffres, Luc Tardif estime que plus de 99 % de la population obtempère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !