•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un discours du Trône axé sur la santé à l’Île-du-Prince-Édouard

Antoinette Perry lit le discours.

La lieutenante-gouverneure Antoinette Perry a lu le discours du Trône, le 25 février 2021 à Charlottetown.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard fait du recrutement et de la rétention des infirmières l’un des axes importants de sa stratégie, alors que s’est ouverte jeudi la session législative printanière à Charlottetown.

La lieutenante-gouverneure Antoinette Perry a fait la lecture du discours du Trône, dans lequel ont été énoncées les grandes lignes de ce que le premier ministre Dennis King a qualifié d’agenda agressif et audacieux.

Le gouvernement promet notamment de mettre sur pied un groupe de travail composé de Santé Î.-P.-É. et d’institutions d’enseignements pour élargir le programme de science infirmière de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et le programme d’infirmières praticiennes du Collège Holland pour les étudiants de la province qui désire y rester pour faire carrière.

À cet effet, deux fonds spécialement dédiés au recrutement et à la rétention d’infirmiers et infirmières sont dans les plans du gouvernement King.

Dennis King est assis et écoute le discours.

Le premier ministre Dennis King durant la lecture du discours du Trône, le 25 février 2021 à Charlottetown.

Photo : Radio-Canada

Celui-ci promet aussi qu’un plan détaillé pour les soins aux personnes âgées sera présenté durant la session législative du printemps.

La stratégie sera axée sur les soins à la maison et près de la maison, a-t-on entendu dans le discours lu par Antoinette Perry. L’objectif est de prévenir l’hospitalisation lorsque c’est possible, et de permettre un congé plus hâtif lorsque l’hospitalisation est requise.

La province promet qu’il y aura davantage d’infirmières praticiennes dans les foyers privés de soins de longue durée. Pour les foyers de soins publics, on s’engage à ajouter du personnel de nuit.

Le gouvernement renouvelle sa promesse d’améliorer les services en santé mentale et ceux de lutte aux dépendances.

On s’engage à créer un fonds de 10 millions de dollars sur 5 ans, entièrement dédié à ces objectifs, et ambitionne de mettre sur pied un point d’accès unique qui serait disponible 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

La seule mention de la communauté acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard a été pour réaffirmer l’importance de la Commission scolaire de langue française comme partenaire vital et l’engagement de construire une nouvelle école francophone pour la région Évangéline.

Des gens debout à l'Assemblée législative.

Julie Pellissier-Lush (à droite), poète officielle de l'Île-du-Prince-Édouard, prend la parole le 25 février 2021 avant la lecture du discours du Trône.

Photo : CBC / Brittany Spencer

Parmi les autres initiatives évoquées dans le discours du Trône :

  • une augmentation du nombre de places en garderie ;
  • un fonds de 50 M$ pour aider les entreprises à adopter et développer des solutions technologiques respectueuses de l’environnement ;
  • un fonds de 10 M$ pour la recherche et le développement dans le secteur des technologies propres;
  • un programme de microcrédit axé sur les jeunes, les femmes, les personnes issues des minorités culturelles et les personnes LGBTQ ;
  • la création d’un organisme à but non lucratif pour superviser les programmes de repas dans les écoles.

D’après le reportage de Kevin Yarr, de CBC, et avec des renseignements de Julien Lecacheur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !